AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionMusique

Partagez | 
 

 Le Manoir Drekkar

Aller en bas 
AuteurMessage
Drekkar
°°Prophète Spiritiste°°
°°Prophète Spiritiste°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 32
Date d'inscription : 13/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
3500/3500  (3500/3500)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
4000/7500  (4000/7500)
MessageSujet: Le Manoir Drekkar   Jeu 15 Fév - 21:10

Le manoir n'était maintenant protégé que pas une vieille entrée en fer forgé noir. La clotûre, depuis maintenant un grand nombre d'année, avait été enlevée et rien ne pouvait réellement empêcher quiconque de s'aventurer sur le terrain privé. On remarquait que le panorama était complêtement plat et que seul un petit abri, telle une petite maison égarée, resortait de ce relief complètement nul à côté du manoir. Bien sûr, au bout de l'allée de pierre, ce manoir se dressait fierement dans un silence à glâcé le sang. Les branches d'un olivier dépassait partiellement de l'aile droite de la grande maison et au bout de ses terres, lorsqu'on y portait une attention particulière, on remarquait l'oré des bois, petite zone intermédiaire avant la forêt de Cloverdale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonsaga.actifforum.com/
Drekkar
°°Prophète Spiritiste°°
°°Prophète Spiritiste°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 32
Date d'inscription : 13/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
3500/3500  (3500/3500)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
4000/7500  (4000/7500)
MessageSujet: Re: Le Manoir Drekkar   Jeu 15 Fév - 22:51

[Drekkar est dans la bibliothèque de son manoir]

Confortablement assis au pied d'un feu déferlant chaleur et réconfort, Drekkar lisait, thé jasmin à la main, un ouvrage pourtant populiste des débuts de Cloverdale. Tout comme pour la majorité des villes d'Amérique du Nord, Cloverdale avait été construite à sueur et à sang par une poignée de braves coloncs européens venus s'installer pour une nouvelle chance. Pourtant, une certaine nouvelle plus espérée qu'inatendu vint secouée ce jeune homme assoiffé de la notorité magicienne. Un artefact mentionné par une certaine légende obscur lui glaça le sang. On y retrouvait que trois lignes dans un ouvrage de plus de deux milles pages, plutôt étrange n'est-ce pas? Ce rappellant certains autres périodiques et monographies historiques, cette nouvelle ne lui était aucunement familière et de plus, chacun connait bien l'amplification causée par le bouche-à-oreille d'une légende populaire, ce qui n'était ici étrangement pas le cas.
"Un sorcier..." se répètait Drekkar inconscienment.
"Un artefact puissant..." relisait-il 100 fois pour mieu en déceler un indice possible comme unique piste dans un article qui n'en possédait pas.
Logiquement, Cloverdale était une très vieille ville bâtit en plusieurs secteurs et paliers, cet artefact, s'il existait vraiment, pouvait bien se trouver n'importe où; dans le sous-sol d'une maison, les vieux égoûts de pierre des bas quartiers, peut-être même qu'il était en plus d'un morceau... Mais cela ne découragea pas Drekkar, au contraire, plus la variété de contrainte était quantitativement imposante, plus le nombre d'acteur dans la course à l'obtention était moindre, un principe logique simple. Fidèle à ces habitudes, il prit son bâton de marche, ses vêtements de promenade et une lampe à l'huile d'une complexité ancienne fidèle à son statu hiérarchique. Il prit quelque temps à traverser l'étendu de ses terres et vint finalement à atteindre le boisé, zone intermédiaire entre cette forêt aux épaisses broussailles et cette banlieue, proprement dite ennuyeuse. Après tout, qu'avait-il à perdre ?

[Drekkar part vers la forêt]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonsaga.actifforum.com/
Drekkar
°°Prophète Spiritiste°°
°°Prophète Spiritiste°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 32
Date d'inscription : 13/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
3500/3500  (3500/3500)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
4000/7500  (4000/7500)
MessageSujet: Re: Le Manoir Drekkar   Jeu 15 Fév - 22:55

( Voir : Recherche aux archives - Bibliothèque municipale)
[Drekkar arrivant de la bibliothèque, rentre à son manoir]
Drekkar arriva finalement à son manoir, stationna sa vieille voiture noire dans son emplacement respectif à l'intérieur du garage et partit vers son bureau de travail. De cet endroit, il pourrait essayer de contacter ce journaliste indépendant du nom de Tim Spirits, qui recherchait sans relâche des sujets d'articles. Peut-être pourrait-il le payer pour rechercher des informations à sa place, il était d'ailleurs réputés pour avoir du flair et pour trouver des zones plutôt obscurs dans des affaires que plusieurs journalistes réputés n'osaient même pas pensés s'y approcher. C'était décidé, une invitation à une exposition artistique lui semblait la bonne affaire. Aucun doute, il n'en parlerais probablement à personne et ne laisserait aucune trace avant leur rencontre.

Même si Tim Spirits allait être au courant de ce petit courriel d'ici très peu de temps, le réel travail de Drekkar commençait à peine. Il enleva son manteau et l'accrocha à une patère non loin de l'entré. Il semblait embêté, marchant dans toute les directions en sortant les tabourets, fauteuils et papiers d'un de ses grands salon de détente, la tête basse. Il avertit d'une façon hâtive son majordome de ne surtout pas le déranger, qu'il allait être occupé, et referma les deux grandes portes doubles en bois sculté d'un claquement instantanné. Le majordome en fut lui même surpris et laissa tomber la petite tasse de café qu'il détenait à la main. Drekkar se releva les manches, défait alors sa cravate, la lança au bout de ses bras et déboutonna le haut de sa chemise. De cette manière, il aurait la totale liberté de mouvement. D'un cri où la prononciation s'accélérait au même titre que la puissance s'augmentait par l'impatience d'un moment crucial, il s'écria le nom de celui qu'il recherchait si désespéremment : "Gregor ! Gregor ! Gregorrr!". Bien qu'il pouvait s'en considéré comme un habitué, ce genre d'action le mettait, encore aujourd'hui, mal à l'aise...

[Convocation de l'esprit de Gregor]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonsaga.actifforum.com/
MdJ
°°Maître Du Jeu°°
°°Maître Du Jeu°°
avatar

Nombre de messages : 121
Age : 41
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Le Manoir Drekkar   Dim 18 Fév - 5:16

Les lumières frissonnèrent alors. On entendit, résonner dans la pièce, un simple vombrissement, puis une sorte d’onde, une distorsion.
Puis une silhouette s’ébauchait, devant l’homme. D’une petite stature, un homme translucide et brumeux se tenait en face de Drekkar. Il était pourtant assez distinct, vieux costume du XIX ème, des lunettes rondes, des cheveux plaqués en arrière. On ne voyait pas ses yeux et sa bouche, simplement le fond de la pièce.

Chaque Appelé réponds à sa manière,Drekkar le savait bien. Celui-ci, semblait pouvoir disparaître à tout moment. Tant sa silhouette semblait tremblante et vacillante. Il allait devoir faire preuve de conviction et d’une grande force pour le maintenir et lui parler.

L’apparition fixait Drekkar de ses yeux vides. Sa voix sonnait, de manière décallé avec les mouvements de ses lèvres:

« Que veux tu ? Toi qui m’appelle sans te présenter ! Par 3 fois tu m'as nommé, parles maintenant je suis là.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drekkar
°°Prophète Spiritiste°°
°°Prophète Spiritiste°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 32
Date d'inscription : 13/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
3500/3500  (3500/3500)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
4000/7500  (4000/7500)
MessageSujet: Re: Le Manoir Drekkar   Lun 19 Fév - 7:00

Entre ses cheveux gris de fatigue, une goutte de sueur tiède coula de son nez jusqu'à la mèche la plus longue plaquée sur son visage. Drekkar prit une grande respiration nasale et redressa son tronc, tout recroquevillé selon l'effort précédant. Il fixa directement le regard de l'esprit. Un regard fatigué, mais haineux. Noir à s'en mordre jusqu'au sang. Cette tâche ne serait point simple. Encore, il lui faudra avoir assez de temps pour lui en convaincre, et ce regard vicieux lui cachait toujours quelque chose. Drekkar lui répondit donc :

"Regarde moi sorcier, regarde le désir d'un mage de bénéficier de tes études. Tes légendes te rattrapent et viennent à l'oreille de tes anciens ennemis. Offre moi ton savoir en m'exposant tes objets et leur position, mais avant tout, offre moi l'emplacement de l'artefact, ainsi je pourrai m'en imposer les responsabilités. Tu connais mes pouvoirs Esprits, tu connais aussi mon don pour te ramener de la nuit éternelle à la lumière de ma lampe. Tu oses me demander mon nom, alors que je t'offre l'entretien que tu attendais depuis deux siècles ? Je suis Jyn Drekkar, riche et 13e héritier du comte de Essex, Baron de Colchester ! Si mes talents n'osent se prétendrent rivalisant à vos savoirs, mes désirs et mon orgueuil sauront vous entretenirs pour comble. Parlez maintenant, quelqu'un vous écoute!"

[hrp : edit zohar : (jen ai marre de corriger vos couleurs...prenez en des lisibles au moins :'( ) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonsaga.actifforum.com/
MdJ
°°Maître Du Jeu°°
°°Maître Du Jeu°°
avatar

Nombre de messages : 121
Age : 41
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Le Manoir Drekkar   Lun 19 Fév - 13:39

"Ce que je désire ? Penses tu simplement pouvoir être de taille à vouloir connaître mon désir ? Mes biens sont avec moi, avec mon corps ou ce qu’il en reste. Voila ce qu’il en est de ta question. Méprisant humain, tu te dis sorcier et tu annonces ton nom… Ne sais tu donc pas que je peux te vider de ta vie grâce à ce nom ? Par chance je n’en ferais rien."

L’esprit était devenu plus blanchâtre lorsque Drekkar s’était levé, on aurait dit une incrustation en noir et blanc dans un monde de couleurs. L’esprit semblait maintenant vouloir tournoyer autour de Drekkar, il faisait des vas et viens de gauche a droite.

"A moi de te poser une question à présent…N’es tu qu’un pilleur pour ne vouloir que prendre mes biens ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drekkar
°°Prophète Spiritiste°°
°°Prophète Spiritiste°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 32
Date d'inscription : 13/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
3500/3500  (3500/3500)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
4000/7500  (4000/7500)
MessageSujet: Re: Le Manoir Drekkar   Lun 19 Fév - 23:49

À cette question, Drekkar devint livide. Ce petit homme translucide au regard avilit cachait une force terrifiante, il commençait maintenant à s'en douter. Cet orgueuil antipathique des gens du XIXe siècle avait une réputation toute particulière dans les récits du passé, mais aucunement on aurait mentionner cette hauteur d'esprit propre à cet homme, du moins, ce qu'il en restait. Drekkar avala tranquilement le peu de salive qui humectait sa gorge sèche et décida d'agir. Il dirigea sa main droite vers son dos et d'un murmure à peine audible, psalmodia les paroles les yeux fermés. Il sentit presque automatiquement un certain bâton prendre forme au creux de sa main. À cette sensation toute spéciale, il ouvrit les yeux avec fracas et pointa l'extrémité contondant de sa lame spectrale nouvellement convoquer à la droite de l'esprit pour l'empêcher de tournoyer de ses mouvements de vas et viens, typique des esprits frappeurs.

[Convocation de la lame spectrale"

"Arrête de bouger comme ces esprits de pacotille, sorcier. Je t'offre l'occasion de m'investir de tes travaux occultes. De plus, tu sais tout autant que moi que nul n'est pilleur lorsqu'il demande humblement l'occasion."
À ces mots, Drekkar émit un petit sourrire forcer d'entre son regard sévère et ses muscles crispés, mit la main gauche à une chaise au devant de lui par quelques pas, et s'assit alors au bord d'un petit bureau de travail en bois de cèdre. Il y accôta sa faux, la lame vers le sol, et continua à regarder l'esprit dans les yeux, en guise d'invitation.
"Que veux-tu en échange ?" Lui demanda-t-il finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonsaga.actifforum.com/
MdJ
°°Maître Du Jeu°°
°°Maître Du Jeu°°
avatar

Nombre de messages : 121
Age : 41
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Le Manoir Drekkar   Mar 20 Fév - 0:08

Es tu simplement digne de mes travaux ? Toi qui pointes une lame envers moi… Aurais tu peur ? Peux tu trembler pour moi ?

L’esprit afficha un sourire sadique, Il croisa ses bras pour former un grand V, puis monta les bras ainsi figés vers le haut de sa tête, il se recula plus doucement pour être hors de porté de Drekkar.

Voyons a quel point tu peux trembler… Chuchota t il.
« … Mortem Illuminat… »
Il déplia alors ses bras dans la direction de Drekkar. Une multitude de paillettes lumineuses voletèrent alors doucement dans la direction du spirite. Comme un nuage de lumière troublant et illuminant la pièce.

[Les paillettes avancent vers Drekkar de tel sorte qu’elles le suive où qu’il puisse se déplacer.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drekkar
°°Prophète Spiritiste°°
°°Prophète Spiritiste°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 32
Date d'inscription : 13/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
3500/3500  (3500/3500)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
4000/7500  (4000/7500)
MessageSujet: Re: Le Manoir Drekkar   Mar 20 Fév - 0:53

À cette vision sombre de la mort avançant vers lui, Drekkar voyait ces paillettes avancer à une vitesse lente, mais tout autant surprenante. Une décharge d'adrénaline fulgurante lui perça les tempes d'un battement attroce, son coeur frappait à un rythme frénétique.
"Dimidiātus tempus !" S'écria-t-il alors avec l'empressement du moment.
[Ralentissement du temps conjuré sur, et par Drekkar]
Tout l'environnement autour de lui devint alors très lent. Les paillettes ne semblaient, à ce moment, avancer qu'à une vitesse tout à fait moindre. Sentant toujours son battement cardiaque, bien que ralentit par le sort, lui frapper la jugulaire comme un marteau, il réagit alors instinctivement et poussa la chaise par derriere avec ses deux bras en se laissant choir sur le dos sous le bureau. De la main droite, il saisit son arme au niveau du bois près de la lame et poussa de ses cuisses le dessous du bureau pour en projecter l'objet vers le sort ennemi. À temps réel, à peine n'avait-il finit son action avec le bureau de travail, qu'il tentait déjà d'aggripper l'esprit par derrière sous l'effet de surprise, pour s'en servir comme bouclier spectrale entre lui et sa faux magique.

"Est-ce que tu tremble ?" Lui demanda Gregor en le regardant toujours de la même obscure façon.
Drekkar attrapa le pantalon de la jambe gauche de l'esprit entre ses doigts et figea instantanémment, perdant ainsi toute concentration du moment, en entendant ses quelques mots entrer dans ses oreilles. Il leva ses yeux vers ceux de Gregor et ne répondit rien, mais un langage corporel le faisait mentir abondemment. Une transpiration accrue, un battement cardiaque effreinné, un tremblement hors pair de la main qui tenait l'arme prédilectoire.
"Bien" lui rajouta Gregor, "trouve cette boîte maintenant, elle sera ta clé de voûte vers tes recherches au pouvoir."
À peine avait-il finit ses paroles qu'il commença déjà à redisparaître. Entre ses doigts, Drekkar tenait toujours ce pantalon d'une main forte et immobile. Mais il ne fallut qu'une image de la boîte en question, claire comme l'eau d'une source coulant sur les rochers d'un ruisseau, lui percutant l'esprit pour qu'il ne laissa l'esprit retourner d'où il venait. Drekkar releva ensuite la chaise de la même main qu'y l'avait renverser et laissa tomber son arme par terre au même titre que son corps sur le frêle trône en érable qu'il venait de soulever.

Il se réveilla près de 5 heures plus tard, le soleil començait tout juste à disparaître à l'horizon. La fatigue l'avait envahit d'une façon si surprenante après son altercation avec l'esprit de Gregor qu'il douterait très probablement ces évènements antérieurs si ce n'était de la table couchée à l'envers contre une de ses bibliothèques antiques. Il se frotta les yeux à l'aide de ses deux paumes et se releva d'une façon plutôt désequilibrée et maladroite. Il traversa ensuite les deux grandes portes de bois scultés et ramassa son manteau laissé au pied de la patère dans l'entré principale du manoir. Deux servantes et son majordome c'étaient d'ailleurs ramassés au cadre de la porte, laissant sortir un certain petit cri de surprise à l'ouverture de celle-ci, après ce long silence sans réponse. Drekkar partit aussitôt sans mot dire, ignorant tout regard interrogateur porter à son égard. Pour l'instant, seules les informations à découvrirs sur cette boîte de bois interressaient réellement l'intellect de notre jeune maître. Il prit les clés de sa vieille voiture noire garée dans son garage habituel en trébuchant sur la contre-marche du vieu et petit cadre de la porte. L'épaule contre l'aile droite de la voiture, la figure contre la fenêtre arrière côté passager, il se freya un chemin jusqu'à sa position de conducteur, où il prit une grande respiration lente et énergique, pour ensuite mettre la clé dans le démarreur et embreyer en première vitesse.

[Drekkar se redirige vers la bibliothèque]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonsaga.actifforum.com/
Drekkar
°°Prophète Spiritiste°°
°°Prophète Spiritiste°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 32
Date d'inscription : 13/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
3500/3500  (3500/3500)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
4000/7500  (4000/7500)
MessageSujet: Re: Le Manoir Drekkar   Mer 4 Avr - 0:59

Une vieille lampe éclairait les longs cheveux gris de Drekkar, confortablement assis dans un haut et grand fauteuil de bois et de velour. La tête penchée et les yeux jauchant le sol, cela faisait maintenant des nuits entières qu'il tournait et retournait chaques éléments du problème afin de parvenir à comprendre un concept qu'il lui aurait échappé antérieurement. Certe, il avait aquis la photographie d'un inconnu, qui selon Tim Spirit, était en possession de l'artefact de Gregor, mais ses recherches l'avait finalement conduit nulle part.
Quelques jours avaient passées depuis la rencontre à la gallerie d'art. Chacun s'étant recueillit sur lui-même, peu d'information avait quittée ou entrée le domaine Drekkar. Précisement, seuls les domestiques avaient entretenues un mouvement de va-et-viens lent et nabituel. Pourtant, par un doux matin frais, Drekkar se leva comme à l'habitude, la tête rongée de question sans réponse, et descendit à la cuisine, d'où sa cuisinière Marthe lui avait fait de légers biscuits et une tasse de café fraîche. Une enveloppe beige avec le nom "Jyn Drekkar" inscrit en lettre vulgaire à l'aide d'un marqueur noir.

"Qu'es-ce-que cet enveloppe, Marthe ?" interrogea Drekkar d'un coup d'oeil vers l'oeil nouveau.
"M. poitier, votre jardinier, à apperçu la silhouette d'un homme dans le noir venir déposé cet enveloppe au bas de la porte d'entrée principale ce matin, peu de temps avant le lever du soleil. En la tâtant légèrement, il conlua que l'enveloppe contenait qu'une feuille de papier et décida de me la remettre pour vous." Répondit-elle.
Drekkar saisit l'enveloppe encore cachetée. En l'ouvrant, il apperçu qu'une simple feuille blanche non-signée, d'où l'écriture identique à l'enveloppe ne permettait pas de reconnaître ou d'emmetre d'indice sur sa provenance, se trouvait à l'intérieur.

"M. Drekkar, l'individu que vous recherchez se retrouve au BlackMoon, il se fait appeller "la jeune fille". Dépêchez-vous, car l'objet que vous convoitez ne sera bientôt plus à votre porté. Venez seul."

Quel mystérieux message, se disait Drekkar. Il savait pourtant pertinamment que ce message ne venait pas d'un de ses collègues Spirites ou encore de Tim Spirits. Non seulement ils n'auraient tirés aucun profit à garder leur anonyma, mais en plus aucun d'eux n'auraient envoyés Drekkar dans un bar comme le BlackMoon. Un endroit miteux dans un des cartiers les plus pauvres et obscurs de la ville. Chaque sorciers passant non loin de là pouvait facilement sentir l'odeur excécrable des sciences noires. Sachant que le bar n'ouvrirait pas avant une heure plus avancée en après-midi, Drekkar prit alors le restant des heures à venir pour écrire un petit mot qu'il remettrait ensuite à son majordome en plusieurs exemplaires afin qu'il les distributs à ses collègues, ainsi qu'à Tim Spirits. Déjà partie se promener en ville lors du réveil de Drekkar, Abigail Dulong verrait alors sa copie du message lui étant destiné, sous la porte de sa chambre au Manoir.

" Chers amis, je vous écrit ce petit mot pour vous informer à quel point il m'inquiète de ne plus avoir de nouvelle de votre part depuis la soirée à la gallerie d'art. Je dois tout de même admettre que j'ai une part de responsabilité accru dans cette situation, prière de m'en excuser. Mon message possède un but véritable totalement autre, je vous implore de rejoindre les autres Spirites à la salle des esprits et d'éviter tout endroit ou communication avec un autre individu qui pourrait vous associer à moi, si je n'ai pas contacté un de vous dans les prochaines 36 heures. Une tâche d'importance me gardera occupé, il en est pour votre sécurité et l'avenir de notre caste. Amicalement vôtre. Jyn Drekkar"

Un coup cachetées, les lettres furent remises au majordome qui s'empressa d'aller les remettres aux membres spirites. Drekkar pu enfin trouver un peu de temps pour méditer sur les prochains moments.

[Drekkar, après quelques heures de relaxation, préparation et méditation, se dirige vers le BlackMoon.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonsaga.actifforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Manoir Drekkar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Manoir Drekkar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Manoir Oublié
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» smial hanté et course du manoir ...
» Souray au Manoir playboys avec la coupe!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mercuria :: פפ Cloverdale - Ville פפ :: La Banlieue :: La Banlieue-
Sauter vers: