AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionMusique

Partagez | 
 

 Nosfératus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zohar
°°Fauteur de Troubles°°
°°Fauteur de Troubles°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 369
Age : 30
Date d'inscription : 21/05/2006

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Nosfératus   Mar 30 Jan - 3:06

http://nosferatus-renouveau.darkbb.com/index.htm



PoV Thétis :

Je suis assise sur l’un des grands canapés qui peuplent la salle luxueuse et confortable que l’on nomme salon, dans le palais. Il pleut, très fort, dehors. Je crois même qu’un orage se prépare. Je suis nerveuse, c’est demain que mon frère jumeau se fait couronné Pharaon de l’Egypte et je sais que nos parents ne vont pas tarder à partir. Les conseillers cherchent encore une épouse digne d’être Reine pour mon frère, et je ne peux m’empêcher d’être jalouse. J’essaye de me dire que c’est du trône que je suis jalouse, mais je sais bien que c’est faux. Ces filles le charment, elles veulent le trône et mon frère en particulier. Je ne devrais pas, mais je bouillonne de l’intérieure rien qu’à l’idée qu’une de ces filles le touche. Je pense souvent à lui, autrement que comme un frère et je sais que c’est mal. Mais c’est plus fort que moi… Nous sommes jumeaux, si complices ! Je peux commencer une phrase, il la finira, je peux être triste, il le saura, je peux souffrir, il sentira ma douleur, je peux rêver, il lira dans mes pensées…

Il est là, je le sens. Il se trouve derrière moi, impassible. Khéops… Il est si beau, d’une beauté mystérieuse et envoûtante. Il me regarde et je le vois venir s’installer à mes côtés sur le divan. On reste un moment silencieux, à écouter la pluie tomber dehors, à grosses gouttes. Puis soudain, je sens sa main douce glisser le long de ma cuisse, je le regarde alors, surprise, mais déjà son corps vient se coller contre le mien. J’aime ce contact, je sens sa respiration chaude dans mon cou, ses caresses se font plus suggestives. Je me maudis ! Je ne devrai pas le laisser faire, et pire, je ne devrai pas apprécier.

- Non, Khéops… C’est interdit…

Il ne me répond pas et je sens ma robe glisser le long de mon corps, ses mains sur ma peau nue, ses lèvres contre les miennes. L’orage éclate dans un énorme coup de tonnerre, et moi, c’est mon bas ventre qui se déchire. C’est cette nuit là que je perdis ma virginité, mon innocence. C’est cette nuit là que tout à changer…

PoV Khéops :

Je marche seul dans les jardins immenses et luxuriants du palais. Il n’est pas tard, mais la nuit est déjà tombée, et j’aime ce calme nocturne, quand même les plantes dorment. Je suis le seul à fouler les terres humides et endormies, plongé dans mes pensées. Je pense à elle, si belle, si unique, ma sœur. Ma propre sœur… Voilà quelques mois que nous gardons le secret, il ne faut pas que nos parents le sache. Nous sommes amants. J’ai été couronné Pharaon, et j’ai insisté pour que Thétis soit la Reine, je ne voulais pas de ces filles puériles qui peuplent la cour. Personne ne s’est douté de rien… Soudain je m’arrête. Un homme me barre le chemin. Je ne le reconnais pas, son visage blanc et laiteux ne me rappelle rien. C’est étrange, tout se passa si vite… J’ai juste eu le temps de voir la Mort danser aux fonds de ses yeux que je sentais une douleur fulgurante me transpercer la chair. L’homme me perçait le cou et s’abreuvait de mon sang. Je savais, à cet instant précis, que Thétis aussi avait mal…

PoV Thétis :

Je ne suis plus que l’ombre de moi même, je me cache du soleil, je reste enfermée, sa simple vue me fait frissonner. Il me brûle, il me fait mal, le soleil… Je reste dans le caveau, en bas, tout en bas, et Khéops aussi, de l’autre côté. Je ne sais pas ce que nous sommes devenus, des monstres, peut être… ? L’homme, celui qui a attaqué mon frère, me l’a dit, il m’a appelé sa Vampire. Juste après que mon jumeau se soit jeté sur mon cou, d’une telle violence que j’ai bien cru qu’il me tuerait… Il est là, l’homme. C’est lui, le Vampire Originel, c’est son nom, c’est ce qu’il me dit. Il me chuchote de ne pas avoir peur, il me promets une vie éternelle et meilleure… Quelques jours plus tard, quand je prenais conscience de ma nouvelle puissance, il était partit.

PoV Khéops :

Nous sommes obligés de fuir, loin, il ne faut pas qu’ils nous retrouvent. Le peuple a apprit le secret, il sait ce que nous sommes devenus même s’ils ne nous appellent pas par notre vrai nom. Pour eux, nous sommes des Démons, alliés aux mauvais Dieux de la Basse Egypte. Mais nous sommes pire que ça… C’est Thétis, elle a dévoré l’espion qui a osé s’aventurer dans son caveau, à son réveil. Mais il y avait quelqu’un d’autre, qui a tout vu… Nous partons, loin, pour une nouvelle ère…


°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
Ambrelune, Moyen-âge

La cité d’Ambrelune est endormie, il est près de 3h du matin. La neige ne cesse de tomber sur la ville surnommée la Cité Blanche, cela dû à l’hiver éternel qui sévit depuis bientôt cinq ans. Tout est calme, et pourtant, les habitants savent que leur havre de paix et leur tranquillité sont menacés, par des rumeurs qui courent au loin, parvenant depuis les régions d’Ombre-Terre, ces régions chaotiques où vivent les créatures dites imaginaires, et maléfiques. Imaginaires ? Les habitants d’Ambrelune commence à en douter, car l’on raconte qu’ils élèvent leurs enfants royaux venus des terres dorées de l’Egypte Ancienne. Encore quelques temps à savourer les derniers instants de liberté, et cela sera terminé… Qu’attendent t-ils pour fuir ?

Ambrelune, Renaissance

Ce qui devait arriver, arriva. Les Vampires, venus d’Ombre-Terre, ont infiltrés la Cité Blanche avec une précision, rapidité et efficacité impressionnante. Leurs Souverains, les Jumeaux venus d’Egypte, ont prit le Palais du Sieur des lieux de force, le déclarant leur. L’hiver est toujours présent, et la neige ne cesse de tomber, recouvrant la cité d’une couche blanche, glaciale et immaculée, brillante sous les rayons d’un soleil hivernal. Le jour, l’on pourrait presque croire que tout est normal… Mais la nuit, ils sont maîtres. Les Humains ont été réduis en esclavage, en animaux de compagnie et le plus souvent en garniture de banquets.

Ambrelune, de nos jours

Les Vampires doivent faire face à une menace, risquant de faire chuter leur suprématie. L’arrivée d’un virus inexpliqué, mutant sur les Vampires, les faisant changer d’habitude alimentaire, alarme la Cour. Effectivement, les Vampires affectés ne se régale plus du sang des Humains, mais de celui des Vampires eux même… Le problème doit être réglé au plus vite ! D’autant plus que les Humains Rebelles pourraient saisir l’occasion pour tenter une alliance avec les Vampires affectés, et les Vampires Nobles, complotant au sein même de la Cour, pourrait y voir là une occasion de renverser les Jumeaux, en les livrant sur un plateau d’or aux Vampires affectés…

Quelques années plus tard :

La menace des Vampires affectés semble s'être éteinte, et la cité d'Ambrelune reprend ses aises... Un bal a été organisé au palais des Jumeaux, tandis qu'au dehors la neige tombe toujours, inlassablement. On raconte que certains Vampires se permettent des romances avec des Humaines qui ne sont même pas leurs esclaves et donc, pas leur propriété, tandis que la Jumelle gronde lorsque l'un des membres haut placé du Conseil ne sait pas tenir sa langue... Venez nous rejoindre pour participer à ce monde de luxe, de plaisir, de complots, de trahisons à coups de crocs et de machiavélisme ! Que le rideau se lève sur le théâtre des Vampires...

Voici ce qu'il se passe en ce moment, dans l'histoire de Nosfératus II... : [Rien de bien changé, sauf gros tri des membres et nouveau design et postes libres.]

La menace des vampires affectés semblent avoir disparue pour de bon, et plus personne ne s’inquiète, même pas les jumeaux… Un bal a été organisé pour les nobles et leurs esclaves au château des jumeaux, et beaucoup d’entres eux ont répondu présent. Ce fut une soirée agréable et riche en mondanités, et qui amena Thétis à se demander si Khéops ne l’avait pas tout simplement oublié… La belle jugea aussi que certains de ses fidèles à la cour n’étaient pas assez fidèles justement, des complots grondent et même certains membres du conseil vampirique vont jusqu’à révéler des informations capitales aux humains esclaves au château ! Cela sentirait-il donc la rébellion ? Une menace pour les jumeaux… ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nosfératus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Nosferapti a la recherche de son dresseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mercuria :: פפ Promotion פפ :: Pub et Partenariat-
Sauter vers: