AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionMusique

Partagez | 
 

 Pearl

Aller en bas 
AuteurMessage
Pearse
°°Fidèle°°
°°Fidèle°°
avatar

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 03/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
200/250  (200/250)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
5/5  (5/5)
MessageSujet: Pearl   Mar 3 Avr - 2:48

Nom de Sorcier : Pearl
Nom Humain : Pearse Lathram
Ages : 20 ans
Caste : Pas pour le moment

Description Physique : Gracile, élancée ? Peut-être. A vrai dire, Pearse n'attire pas par son physique plutôt banal. Elle n'a pas de fesses rebondies, pas de cils longs et épais, une bouche pulpeuse et bien rougoyante, et encore moins de poitrine désirable à en baver. Du haut de son mètre soixante dix, la pale jeune femme est plutôt mince, un poil maigre, vaguement plate. Néanmoins, le peu de courbe qui lui restent conservent un pouvoir de séduction, qui laisse à désirer, certes. En réalité, ce qui est envoûtant chez Pearse, c'est son visage, plus particulièrement ses yeux. Ses longs cheveux noirs indisciplinés renforcent la force de la couleur des deux perles glacées qui lui servent d'yeux.
Pearl garde une expression neutre, voire triste, la plupart du temps. Mais il n'est pas rare de déceler une émotion lors de grandes peurs ou de grandes joies.
Pour compenser son manque de charme, Pearse s'habille de couleurs voyantes et de vêtements près du corps, cherchant à se faire remarquer.

Description Mentale : Ce n'est pas parce que son visage reste statique que Pearse n'aime pas rire. Au contraire, elle cherchera toutes les personnes capables de la faire oublier un tant soit peu son univers. De nature solitaire cependant, la jeune femme n'ira pas vers les autres, profitant de ces moments pour réfléchir à sa situation. En effet, Pearl est restée une enfant au fond d'elle, se nourissant de son imaginaire, et ayant désespérement besoin d'un guide pour avancer.
Ce n'est néanmoins pas parce qu'elle est une grande gamine qu'il faut la croire innocente. Pearl est impulsive et têtue. Elle agira sous le coup de ses émotions, et de ses coups de tête. Parfois complètement perdue, elle peut ne plus faire de différence entre le bien et le mal, ayant déjà peu d'importance à ses yeux. Il faut beaucoup de temps et de patience pour la raisonner.

Description de son Don inné: Froid
Pearl créé l'élément froid. Elle peut refroidir un café, ou même quelqu'un. Pour le moment très peu efficace, il consiste à abaisser de quelques degrés la température de quelqu'un ou de quelque chose.

Activité humaine : Etudiante en littérature
Objets : Une paire de mitaines noires

Histoire : Toute petite, le soir, avant de s'endormir, Pearse avait du mal à se séparer de sa mère. Pas pour des raisons sentimentales, comme tous les petits enfants, mais parce que sa mère passait des heures à lui raconter avec passion des contes et des légendes qu'elle connaissait. L'esprit de la petite fille ne les retenaient pas toujours, et il lui était difficile de rester éveillée tard le soir. Mais quand sa mère l'envoûtait par ses récits, comment dormir ? Il fallait qu'elle connaisse la fin à tous prix. Et quand elle fermait enfin ses lourdes paupières, c'était pour rêver de mondes aux grands dangers qu'elle bravait. Oui, plus tard, elle serait héroine, elle sauverait le monde des millions de fois, dans la discrétion ou non. Sa seule récompense serait d'emmagaziner ses récits pour pouvoir les raconter à ses enfants le soir, quand ils ne voudront pas dormir...

Pearse commença par le monstre sous son lit. Il n'avait pas tenu longtemps face à elle. Son imagination n'avait pas de limite. Oui, elle le voyait ce monstre. Il avait mille bras, mille yeux, et tentait de la chatouiller en des endroits qu'il savait sensible. Mais elle, elle et ses millions de pouvoirs inventés, elle l'avait vaincu. Et les doigts dans le nez !
Le second monstre à oser s'attaquer à elle fut le monstre dans son placard. Il était deux fois pire que le précédant et avait, en plus de tous ses membres, une langue rapeuse, filandreuse, qui s'étandait jusqu'au bout de la pièce. Heureusement pour la petite, il était bien trop lent pour l'avoir. Cependant, cet ennemi là fut bien plus coriace que ce qu'elle avait imaginé. Mais ce n'était pas cela qui allait l'arrêter. Un héros n'abandonne jamais.
Fière de ses deux victoires qu'elle racontait à sa mère, amusée, de nombreux soirs -trop impatiente pour attendre d'avoir des enfants- Pearse savait bien que c'était loin de suffire pour être une héroine. Se disant qu'elle était bien trop jeune pour gâcher sa vie en célébrité, elle se contenta d'écouter sa mère lui racontant d'autres histoires. Et la vie repris son cours normal.

Quelques mois plus tard, sa mère traça le petit trait sur le mur, preuve qu'elle venait de grandir de quelques -énormes- centimètres. Lorsque sa mère s'était penchée, Pearse remarqua une marque bleutée à la base de son épaule. Quand elle voulu la questionner sur ce point là, avec toute l'innocence et tout le tact qu'un enfant peu avoir, sa mère détourna son attention par l'annonce d'un gâteau qui venait de terminer sa cuisson. L'incident était clos.
Mais en vu de la taille qu'elle venait de prendre, Pearse s'auto-proclama assez grande pour pouvoir s'attaquer à d'autres monstres. Des personnes en danger comptaient sur elle. Après tout, grandir à ce moment là, n'était-ce pas les dieux qui, comme dans les histoires qu'elle écoutait, venaient de la désigner pour la lourde tâche qui l'attendait ?
Dans le placard de ses parents, elle ne trouva que de livres aux couvertues attrayantes qui attendaient patiemment qu'elle sache lire. Sous le lit il n'y avait que poussière, et le chat qui s'y roulait gaiement. Dehors, des enfants se jouaient sur une balançoire sous l'oeil innatentif de leurs parents. Pearse s'assit, dépitée, sur le canapé du salon, triste de voir que sa maison était déjà hors de danger. Sa mère, qui lisait un livre, s'amusa de ce spectacle. Quelques instants plus tard, lorsque le père pénétra dans la chambre, il émit des grondements qui ne présageaient rien de bon. Il déboula dans le salon, hurlant le nom de l'enfant, faisant sursauter les deux femmes. Pearse se leva, surprise, et regarda son père qui la frappa. L'enfant attérit à terre. Sous ses mains, le sol fut froid, puis de nouveau chaud. Sa mère hurla et la pris dans ses bras, pleurant. Pearse venait de trouver le nouveau monstre qu'elle devait éliminer.

De cet incident, des années après, il ne restait plus rien qu'une cicatrice mentale peut-être plus profonde qu'elle n'aurait dû l'être. Pearse, enfant déjà solitaire, s'était renfermée sur elle-même, jusqu'à ce qu'elle connaisse les joies de l'adolescence. A partir de cette période là, elle fut rebelle, instable, détestable, exécrable avec son père, réservant sa tendresse pour sa mère dont le corps se parsemait de bleus par sa faute, sans qu'elle le sache. Chaque soir, le père la frappait, l'accusant de sa rébellion, lui répétant qu'elle l'avait trop bercée, trop pouponnée. De son côté, Pearse passait ses journée à lire, fumer, boire, et se droguer parfois. Tout ce qu'elle voulait, c'était s'enfuir, et c'était le seul moyen qu'elle avait trouvé : l'imaginaire.

Finalement, un matin, Pearse retrouva sa mère battue à mort sur le tapis du salon. Son père était avachi sur le canapé, devant une émission idiote à la télé, semblant émerger d'une soirée arrosée. Pearse hurla et attrapa la première chose qui lui tomba sous la main : une bouteille vide, qu'elle essaya de briser sur le visage de son paternel. Ce dernier attrapa ses mains d'une poigne ferme et lui fit lâcher son "arme". Sous la douleur, la jeune fille pleura, encore et encore. Profitant de sa faiblesse, son père commença à la frapper, lui disant que c'était à cause d'elle tout ça, que c'était sa faute, qu'elle l'avait bien cherché. Pearse se dégagea et se jeta sur lui, sur son cou, les mains en avant. Au bout d'un moment, elle sentit le corps de son père trembler. Il était si froid ! Si pale ! Il ne résistait pas autant qu'elle l'aurait cru.
"...Monstre ...", murmura son père, à bout de force.
Etonnée, choquée, anéantie, Pearse se leva, regarda un moment son père haleter, et s'en alla en courant.

A partir de ce moment là, elle passa sa vie dans les rues, à vagabonder, faisant quelques petits boulots quand l'occasion se présentait, logeant parfois chez des amis, se réfugiant dans des livres. Ses nuits sont encore hantées par ce souvenir. Le mot prononcé par son père résonnent en boucle à l'intérieur de son crâne. Que s'était-il passé ce jour là ? Et si c'était elle, le monstre ? ...


Dernière édition par le Mar 3 Avr - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cafeabetises.canalblog.com/
Zohar
°°Fauteur de Troubles°°
°°Fauteur de Troubles°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 369
Age : 31
Date d'inscription : 21/05/2006

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Pearl   Mar 3 Avr - 7:09

je dois avoué en toute sincèrité que jamais un background m'a autant captivé...

il n'y a rien à redire... bienvenue sur Mercuria, content d'avoir une aussi bonne rôliste...

perso original !!!

bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidh
°°La Voyante°°
°°La Voyante°°
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 34
Date d'inscription : 26/01/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Pearl   Mar 3 Avr - 7:34

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearse
°°Fidèle°°
°°Fidèle°°
avatar

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 03/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
200/250  (200/250)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
5/5  (5/5)
MessageSujet: Re: Pearl   Mar 3 Avr - 12:30

... Merci Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cafeabetises.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pearl   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pearl
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» black pearl raffle
» Black Pearl - équipe de 5 à Calais 12-12 mars
» Black Pearl, changeante comme le vent...
» [UploadHero] Pearl Harbor [DVDRiP]
» Tournoi "Black Pearl" 2012 par équipes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mercuria :: פפ Le Cercle פפ :: Fiches de personnages :: Fiches Validées-
Sauter vers: