AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionMusique

Partagez | 
 

 Indhir

Aller en bas 
AuteurMessage
Indhir
°°Sans Caste°°
°°Sans Caste°°
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 30
Date d'inscription : 08/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Indhir   Mar 10 Avr - 18:19

Nom de Sorcier : Indhir

Nom Humain : Lee Baxter

Age : 19 ans

Caste : Sans caste

Description Physique : Jeune homme d'origine asiatique, il se caractèrise principalement par sa frêle composition. Au premier coup d'oeil on peut voir qu'il n'est pas du tout sportif et qu'un simple souffle de vent pourrait le faire vaciller.
Il n'est pas très grand, mais il semble plutôt bien proportionné pour sa taille.
Des cheveux brun mi-longs cachent son fin et anguleux visage, ainsi que ses yeux noirs en amandes.
Ses goûts vestimentaires consistent le plus souvent à un jean de couleur noir, des chaussures classiques en cuir noir, un tee-shirt noir et un large pull noir aussi. Le tout pour passer inaperçu à travers la foule et surtout ne pas attirer les regards des gens sur lui.
Il porte également une bague au doigt, souvenir de son passé mouvementé.


Description Mentale : Lee est atteint d'une extrème timidité, qu'on peut même qualifier de maladive.
Introverti déjà depuis son plus jeune âge, il a toujours préféré se plonger dans ses réveries plutôt que de tisser des liens avec les personnes l'entourant.
Doué d'une imagination sans borne, il peut passer des jours enfermé dans ses mondes sans sentir le moindre ennui, ni manque des contacts du monde exterieur au niveau social.
Cependant bien qu'il le montre rarement, il est plutôt intelligent et dispose d'une assez large culture général (acquise dans toutes ses lectures solitaires).

Description de son Don inné: Dans sa jeune Lee privé d'amis à cause de sa timidité s'inventa un ami imaginaire Tom.
Au départ il ne s'agissait uniquement d'un compagnon de jeu, il ne faisait appel à lui uniquement quand il avait envie de jouer et qu'il s'ennuyait.
Mais peu à peu il lui demande conseil de plus en plus souvent, pour savoir quel mensonge raconter à son professeur, pour savoir comment voler l'argent que cachait son père dans le tiroir fermé à clé.
Sans qu'il s'en rendit compte Tom pris une part essentiel dans sa vie, tel un deuxième être habitant le corps.
Personne n'est au courant de l'existence de Tom, bien qu'il prenne une place très importante dans les pensées de Lee, jamais il ne s'exprime au monde extérieur.
Enfin c'est ce que crois Lee, car sous le coup d'une très forte émotion, celui ci a parfois des moments de trous noirs, impossible de se rapeller ce qu'il a fait pendant ces quelques secondes.
Tel une sorte d'éphémère coma, il pert contact avec le monde extérieur pendant quelques secondes, puis se réveille sans aucuns souvenirs de ce moment.
Mais parfois une surprise l'attend à son "réveil".

Activité humaine :
Etudiant en littérature

Objets : Une bague, un roman d'Albert Camus


Histoire : Lee ne connut jamais ses parents biologiques, à sa naissance ils le placèrent dans un orphelin chinois.
A l'âge de 12 mois, il fut recueilli par les Baxter en voyage en Chine, ils l'aimèrent dès qu'ils le virent.
En effet les Baxter ne pouvaient pas avoir d'enfants, alors ils décidèrent d'en adopter un.
Lee vécut alors à Chicago comme fils unique, il reçut là bas tout l'amour et le confort nécessaire par ses deux parents.
Une enfance douce et équilibré attendait alors le jeune garçon, malheureusement à l'âge de 5 ans, il perdit ses deux parents dans un accident de train.
Il fut alors placé dans un riche orphelinat de Chicago et fut balloté de famille d'accueil en famille d'accueil.
Ne se sentant plus chez lui nul part, Lee commença à se replier sur lui même, à ne plus parler à personne. La plupart des familles d'accueil, totalement désemparées devant ce mutisme, ne tardaient pas à renvoyer l'enfant à l'orphelinat.
C'est à cette époque que Lee créa Tom, son ami imaginaire. Il se l'imagina tel qu'il aurait voulu être, Tom était extraverti, voir même sans gène, beau parleur, joli garçon et amusant. Son parfait contraire.
Tom était le seul point de repère qu'il lui restait et qui lui permettait de supporter sa vie.
C'est aussi à cette époque que survienrent les premiers "trous noirs", suite à une très forte émotion, Lee perdait subitement le contact avec le monde extérieur pendant quelques secondes, à son réveil il lui était impossible de se rapeller ce qu'il s'était passé pendant cette période.

Le premier cas survient à l'âge de 6 ans, alors qu'il se levait de son lit en pleine nuit pour se rendre aux toilettes de l'orphelinat au bout du couloir, il crut surprendre une chose qui se mouvait sur le sol.
S'approchant à pas de loup, espèrant voir le lutin dont parlé les contes, il découvrit avec effroi dans la lueur de la lune, un rat énorme lui faisant face toutes dents dehors.
Totalement pétrifié devant cette vision d'horreur, il sentit ses jambes vaciller et un liquide chaud couler le long de sa cuisse. Il perdit alors connaissance.
Lorsqu'il se réveilla il découvrit avec soulagement que l'horrible rat avait disparu. La vessie déjà vidée et le corps tout tremblant il se remit au lit espèrant oublier cette éprouvante nuit.
Le matin il fut réveillé par des cris, une foule de jeunes garçons se tenaient devant un mur et observaient avec répugnance une tache sur celui-ci.
Se frottant les yeux pour se réveiller, il fixa le mur et découvrit que la tache étant en faite le rat, totalement écrasé contre le papier peint, même le corps tenait au mur on ne sais comment.
Lee ne comprit pas ce qu'il s'était passé cette nuit là et oublia peu à peu cet épisode de sa vie. La direction de l'orphelinat, malgrès une enquête au sein des pensionnaires, ne découvrit jamais rien sur l'affaire et la classa assez rapidement.

Cependant ces étranges phénomènes se produisirent de manières régulières, sous diverses formes.
Par la facture du bras du méchant garçon qui l'avais frappé une minute auparavant, jusqu'aux cauchemars que subissaient les surveillants de l'internat lorsqu'ils ordonnaient l'extinction des feux une heure plus tôt pour cause de chahut dans les bâtiments, ce qui empêchait Lee de pouvoir lire dans son lit, son meilleur moment de la journée, loin de ces enfants et de sa solitude.

Tout ces évènements attirèrent l'attention sur Lee, mais aussi la crainte.
Il se disait partout tout bas que ces phénomènes avaient un rapport de près ou de loin avec Lee.
Ces bruits de couloir allèrent jusqu'aux surveillants et même jusqu'au directeur, cependant faute de preuve, on ne puis jamais accusé Lee de quoi que ce soit. Malgrès cela, tout le monde l'évitait comme la peste, même les surveillants s'approchaient de lui avec une boule dans le ventre.

L'évènement décisif dans la vie de Lee fut cet accident au mois d'août 2000. A cette époque il logait dans une famille d'accueil, mais ils ne les aimaient pas. Le père était violent et alcoolique, la mère insensible passait son temps devant des émissions télévisées à bas niveau intellectuel.
Lee supportait assez bien les insultes et les coups, du fait de son enfance difficile, il réussit à subsister dans cette famille.
Mais un vendredi soir, le père, plus saoul qu'à l'habitude, et la mère étaient affalés devant la télé. Lee lisait au fond de son lit à la lueur d'une lampe torche volait dans à son père adoptif.
Soudain le père se leva, courut vers la chambre de Lee et le tira violement du lit par le bras.
Encore ahuri par cette entrée, Lee leva la tête dans l'espoir de découvrir le pourquoi de celle-ci, mais elle ne trouva que le pied de son père qui l'envoya à travers la pièce.
Sentant qu'il ne pourrait le raisonner à ce stade il se roula en boule, et commença à converser avec Tom pour ne pas avoir à ressentir les attaques extérieures. Mais ce jour là, les coups étaient plus durs qu'à l'accoutumé et Lee ne parvient pas à faire abstraction de la douleur et de son père fou de rage. Il commença alors à implorer Tom de venir l'aider, de lui apporter son soutien dans cette souffrance.

Mais Tom restait muet.

Lee ,complétement despéréré et abandonné de tous, se résigna alors à mourir et attendit que les coups lui enlèvent la vie.

" Lee ... Lee ... Lee ... Endors toi maintenant, je m'occupe de tout. "

Le matin à son réveil, il découvrit sur le palier de la porte du salon fermée une flaque de sang s'étendant jusqu'au meuble de l'entrée.
Tout d'un coup le souvenir du rat écrasé contre le mur lui revient en mémoire, et pris d'une vague de nausée il imagina ce qui devait se trouver derrière cette porte.
Il courut alors au téléphone de l'entrée et composa le numéro de la police qui était indiqué sur le boitier.

A l'arrivée des agents de police il fut amené au commissariat pour ne pas assister à la scène de la découverte des corps. Il ne vit jamais rien de ce qui c'était passé dans le salon ce jour là, bien que certaines nuits il en rêve, et ces rêves ont l'air des plus vraisemblables.

La lendemain, on pouvait lire dans les journaux qu'un homme et une femme avaient trouvés la mort dans leur maison, sauvagement égorgés et lacérés à coups de couteaux.
On ignore encore comment le meurtrier à fait pour rentrer dans la maison verrouillée de l'intèrieur et comment il a fait pour les tuer sans réveiller le gosse qui dormait deux chambres plus loin.

On interrogea Lee et on découvrit toutes les marques de coup sur son corps. Après délibération de l'orphelinat avec des psychiatres, ils conclurent d'envoyer Lee dans un établissement spécialisé pour les jeunes comportant des traumatismes mentaux.

Lee y resta jusqu'à l'âge de ses 18 ans. Le jour de son anniversaire on lui appris qu'il pouvait partir, qu'il était jugé comme guéri de ses problèmes mentaux. On lui permis aussi d'accèder au compte en banque de ses parents, ce qui représentait un assez grande somme.

Libre, il était désemparé devant cette nouvelle vie qui s'offrait à lui. Il ne savait que faire.
Il passa alors toute une année à traîner de gauche à droite, un jour bibliothèquaire dans une vieille librairie de Chicago, un autre jour sur les bancs de l'université à essayé de s'intéresser à l'art. Mais il avait peu de qualité, pas pour être vendeur, ni artiste.
Il s'interessa alors à la seule de ses véritables connaissances, la littérature. Il décida de partir pour Cloverdale suivre des cours de littérature.
Il espère que ce nouveau départ marquera aussi un renouveau dans sa vie.


Dernière édition par le Mar 10 Avr - 21:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zohar
°°Fauteur de Troubles°°
°°Fauteur de Troubles°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 369
Age : 31
Date d'inscription : 21/05/2006

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Indhir   Mar 10 Avr - 18:21

il manque juste l'activité humaine de ton perso ^^

je l'acceptes deja ta fiche tu peu deja jouer...
par contre j'éspère que tu écrira quand même la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indhir
°°Sans Caste°°
°°Sans Caste°°
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 30
Date d'inscription : 08/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Indhir   Mar 10 Avr - 18:26

Merci Zohar Wink

T'en fais pas j'écrirais la suite, il y a 2 - 3 évènements importants qui ont forgés le caractère de Lee que je ne peux pas passer sous silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indhir
°°Sans Caste°°
°°Sans Caste°°
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 30
Date d'inscription : 08/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Indhir   Mar 10 Avr - 21:40

Et hop voilà, fiche terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Indhir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Indhir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mercuria :: פפ Le Cercle פפ :: Fiches de personnages :: Fiches Validées-
Sauter vers: