AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionMusique

Partagez | 
 

 Recueillement

Aller en bas 
AuteurMessage
Adonya
°°Maîtresse Diabolique°°
°°Maîtresse Diabolique°°
avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 39
Date d'inscription : 10/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
3000/3000  (3000/3000)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
9000/9000  (9000/9000)
MessageSujet: Recueillement   Lun 12 Fév - 2:11

La nuit était tombée sur Cloverdale, les rues étaient faussement calmes, comme le ciel bleu avant la tempête, rien ne brisait le silence mortel des allées, si ce n'est les bruits répétitifs des talons aiguilles et de la canne frappant le sol de la sorcière dissimulée sous sa cape noire. Les battements étaient réguliers, réglés comme un métronome, ce qui donnait une allure étrange à celle qui les créait.
Adonya déambulait, un bouquet de lys blanc à la main, elle se rendait pour la énième fois sur la tombe de celui qui lui avait tout apprit, la personne qui avait le plus compté pour elle, elle poussa le portail sans grande conviction, qui s'ouvrit en un grincement familier, il n'avait jamais était graissé.
La sorcière aimait la quiétude du cimetière et la vision chaotique qu'il donnait, avec ses tombes dressées vers le ciel, en pleine décrépitude dans l'attente de l'éventuelle rédemption, Adonya savait qu'elle était son propre rédempteur et qu'aucun de ses actes n'étaient à juger, encore moins à pardonner, elle faisait ce qu'elle avait à faire et c'était tout.

Elle emprunta l'allée à l'extrême gauche, traversant le lieu de repos des morts, scrutant chaque tombe, bien entretenue ou en pleine décrépitude, selon le temps qu'avait passé l'être cher en terre. Beaucoup était à l'abandon, ne demandant qu'un souffle de vent pour s'affaisser et faire disparaître la moindre trace du mort de ce monde qui ne voulait plus de lui. C'était d'une profonde tristesse, mais la sorcière ne pleurait jamais sur les autres morts, le sien la rendait suffisamment malheureuse.
Au bout de l'allée, cachée derrière un saule pleureur, se trouvait une tombe anonyme soignée et fleurie, celle du grand maître, celle qu'elle était venu trouver parmi tous les spectres.
Elle s'agenouilla, déposant les lys qu'elle lui avait amené, qui vinrent se marier parfaitement aux autres bouquets, puis sans qu'elle ne puisse rien faire, les larmes coulèrent sur son visage, dévalant ses joues pour s'écraser sur le marbre froid de la tombe de son amour.
Elle resta là, plusieurs minutes, silencieuse, dans ce qui semblait être un recueillement des plus religieux mais les apparences sont très souvent trompeuses.
Adonya aimait venir ici, pour savoir à quel point elle souffrait de son absence, pour ne rien oublier du vide qu'il avait laissé en disparaissant, pour éveiller un peu plus sa haine envers les autres sorciers, car il n'y avait qu'un sort puissant pour venir à bout de son maître, et si ce n'était pas elle qui l'avait jeté, il ne resté que deux autres personnes sur la liste. Elle se jura de tous les détruire, jusqu'au dernier, pour qu'enfin leur suprématie écrase le monde, pour que l'oeuvre qu'avait entamé son maître soit achevé par sa main, qu'ils accomplissent, une dernière fois, quelque chose ensemble.

C'est déterminée et pleine de rage qu'elle se releva, le poing serré à tel point que ses ongles pénétraient sa chair pour en faire couler un mince filet de sang. Il n'était pas bon, pour un sorcier d'une autre caste de la sienne, de trainer dans les parages...
Elle se dirigea, de son pas boiteux, à l'entrée du cimetière, aucun sillage n'avait été laissé sur ses joues après le passage des larmes, Adonya ne laissait jamais apparaitre ses faiblesses, très peu savent où est-ce qu'elle se rend, lorsqu'elle porte des fleurs à la main, la plupart des diables, pensent que le corps du grand Maître a été avalé par les flammes ardentes du crématorium, elle s'était réservé le droit de se recueillir.
Elle se posa sur un banc de pierre proche de l'entrée, sortit un long cylindre blanc dont elle rendit l'extrémité incandescente, avant de recracher un léger nuage de fumée, la calme avant la tempête... Un besoin de se ressourcer avant de prendre des décisions importantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Navra
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 46
Date d'inscription : 10/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
150/150  (150/150)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Recueillement   Lun 12 Fév - 14:50

Rebecca marchait le long des trottoirs, sourire, elle était bien, beaucoup plus elle était belle se soir. Son regard se porta sur ses halos de lumières, elle rigolait de les voir ainsi changer sans trop de raisons.

Rouge, vert, jaune, rouge, vert, jaune, rouge, vert …..
Elle décida de s’avancer doucement vers ses étranges lumières, lentement ses pieds semblaient flotter, un bruit sourd de freins et de klaxon retentit dans sa tête.

"Enlève toi de la rue conasse ! "

Rebecca n’avait même pas remarqué qu’elle était au beau milieu de la rue, elle sortit de la rue en démontrant au conducteur de la voiture un doigt d’honneur

"Va te faire voir !"

Un sourire apparue sur ses lèvres, elle pensa à sa dernière phrase en riant…

Son regard se porta sur le cimetière, endroit lugubre et pourtant elle aimait bien s’y retrouver de temps en temps, en pressant le pas elle se dirigea vers le cimetière qui semblait désert, Rebecca entra le portail résonna dans la nuit.

Le regard de toutes ses tombes lui rappela sa mère, elle se laissant tombé sur ses genoux, elle avait grand besoin de pleurer, elle était si fatiguée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonya
°°Maîtresse Diabolique°°
°°Maîtresse Diabolique°°
avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 39
Date d'inscription : 10/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
3000/3000  (3000/3000)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
9000/9000  (9000/9000)
MessageSujet: Re: Recueillement   Lun 12 Fév - 17:36

Elle regardait les volutes de fumée disparaître dans l'air, se disant qu'un jour, elle aussi, ne serait plus que poussière et fumée dans l'esprit des hommes, si elle n'arrivait à prendre le contrôle de la ville et marquer son époque. Adonya avait peur de l'oubli, qu'on la traîte avec aucun égard, même après sa mort. Le fait qu'elle ait été livrée à elle-même, sans préoccuper ses parents, ne devait pas être étranger à sa façon de penser. Elle aimait être le centre des attentions et qu'on lui témoigne un minimum de considération.
Ses troubles affectifs avaient été comblés, longtemps, grâce à l'amour que lui portait le Grand Maître, mais depuis qu'il n'était plus, le gouffre sentimental dans lequel elle était plongée avait repris ses droits.
Elle chassa ses pensées d'un geste de la main, avant d'écraser la cigarette consumée, il n'était pas l'heure de se laisser aller à la mélancolie, surtout en compagnie d'une autre.

Une silhouette masquée par l'obscurité venait de faire son apparition, une jeune femme, à peine plus âgée qu'une enfant, certainement une sorcière, la nuit est un horaire peu convenable pour les humains qui veulent rendre un hommage à leurs morts.
Les sorciers étaient divisés en deux catégories, les diables et les autres et cette fille ne faisait pas partit de son clan, du moins, elle ne l'avait encore jamais aperçu dans ses rangs.
Adonya la détailla avec plus de soin, son maintien, son style vestimentaire, son visage, elle était loin de ressembler aux communs des élémentaliste ou autre spirit, non, un néophyte l'aurait sans aucun doute rangeait parmi les diables.
La curiosité de la maîtresse diabolique fut piquée au vif et l'étrange envie d'en apprendre plus sur l'inconnue fit son apparition.

Adonya se leva du banc, avec toutes la grâce dont elle était capable, replaçant sa longue crinière brune derrière elle, elle s'avança lentement sur la tombe du défunt que pleurait la jeune fille et elle s'agenouilla à côté de l'enfant, passant ses doigts fins et frais dans le dos de la gamine en y déposant d'agréables caresses pour la réconforter.
Elle sortit de son sac, un mouchoir noir où ses initiales étaient gravées de fils d'or et le tendit à sa compagne de tristresse.

Qui pleures-tu ?

Sa voix était douce, chaleureuse et invitait à la confidence, Adonya avait le charisme des maîtres, une aura puissante mais impalpable. Son visage était paisible et serein, une certaine sagesse acquises avec les années semblait se dégager de ses traits, contrairement à ses habitudes, elle était amicale avec une autre personne qu'un diable, il était évident qui ne fallait pas lui faire regretter ce choix, Adonya avait horreur de se tromper.

Les morts n'ont cures de nos pleurs, ils ne voudraient pas qu'on passe notre vie à les regretter, il y a des choses bien plus saines que cela.

Elle se releva, enlevant les traces de terres et de poussière sur sa robe et ses genoux et tendit sa main blanche à la jeune femme pour l'aider à sa mettre debout, elle détailla alors les yeux de son interlocutrice, exorbité rougit et les pupilles dilatée, il n'était pas difficile de comprendre que les larmes n'étaient pas la seule source cet étrange disfonctionnement, surtout pour elle, qui préconisé souvent l'usage des drogues à ses troupes.
Décidément, cette sorcière était étonnante, si tant est qu'elle en était une, mais Adonya ne se trompait que rarement...

D'où viens-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Navra
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 46
Date d'inscription : 10/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
150/150  (150/150)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Recueillement   Mer 14 Fév - 0:55

Rebecca n’avait pas sentit la dame arriver, à cette heure elle se croyait seule, en fait tellement pris dans ses cauchemars éveillées qu’elle ne pouvait savoir que la dame approchait..

Rebecca sentit une vague d’apaisement, un apaisement qu’elle n’avait pas sentit depuis de nombreuses années, elle se retourna vers la main qui lui caressait le dos ….

Mère………

Mais la dure réalité lui revint à l’esprit, elle prit le mouchoir et le porta à ses joues rougit par les larmes, se releva et examina cette dame qui lui adressait la parole, qu’elle était belle, sûre d’elle, le regard perçant, comme elle était ce que Rebecca voulait être .

"Je suis Navra…..Rebecca plutôt, ma mère autrefois m’appelait Navra, lorsqu’elle disparue de ce monde, personne ne m’a jamais appelé ainsi par la suite, je ne sais pas d’ailleurs pourquoi en vous voyant ses mots ont résonné dans ma tête …"

Rebecca renifla quelques coups…..
"
Je ne pleure aucun mort, la mort n’est qu’une étape, ma mère me la souvent rappelée sans cesse, je pleure mon manque de courage pour la rejoindre, je pleure la vie que j’aurais voulu avoir et que grâce à ce salaud d’homme qui me sert de père je ne pourrais avoir, je pleure ce poison qui chaque jour parcoure mon corps tels un serpent et me possède, je pleure ma vie………… qui n’est pas une vie "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonya
°°Maîtresse Diabolique°°
°°Maîtresse Diabolique°°
avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 39
Date d'inscription : 10/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
3000/3000  (3000/3000)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
9000/9000  (9000/9000)
MessageSujet: Re: Recueillement   Mer 14 Fév - 16:55

La sorcière emmena sa camarade jusqu’au banc qu’elle venait de quitter, pouvant ainsi discuter plus confortablement, elle écoutait attentivement le récit de la jeune fille, captivée par le discourt, il y avait tant de ressemblance avec son parcours. Quand plus jeune, elle perdit son père, bien qu’ils n’avaient jamais été très proche; puis sa mère, femme vénale et détestable, qui lui avait retiré la seule chose qui illuminait sa vie. Elle avait l’impression d’être devant un miroir, et de se revoir lorsqu’elle n’était âgée que de seize ans, la vision était troublante, mais le visage impassible de la sorcière ne laissait rien apercevoir.
Elle aussi s’était sentie perdue lorsque tout s’écroula, lorsqu’elle dût se
contraindre à ne plus être personne.

Une rencontre avait changé sa vie.

Elle regarda au loin, la direction de l’allée qui conduisait à la tombe sur laquelle, elle s’était recueillie. L’endroit était bizarrement choisit pour une rencontre si inattendue, les choses se répétait-elle continuellement ? Se pouvait-il que le Grand Maître ait conduit cette enfant jusqu’à elle ? Si le sort était venu à bout de son corps, avait-il également terrassé l’esprit si puissant qu’il renfermait ? Les interrogations, auxquelles elle ne trouvaient pas de réponses, se succédèrent dans l’esprit d’Adonya et avant qu’elle ne se laisse submerger, elle se rappela un détail important omit jusque là, elle avait découvert son pouvoir !
Et bien loin d’en être effrayée, elle s’était sentie toute puissante, il ne lui avait vraiment pas fallu longtemps pour l’accepter, pour trouver l’envie de le travailler, pour le maîtriser à la perfection.
Aucun doute, elle était unique et les liens qu’elle avait tissé avec le regretté chef des diables l’étaient tout autant. Sa solitude commençait réellement à lui peser, au point qu’elle puisse se trouver des liens imaginaires avec une parfaite inconnue, mais la sensation qu’elle avait ressentit, qui lui avait remué les entrailles pendant qu’elle l’écoutait parler, n’était pas désagréable et renvoyer aux anciennes émotions qu’elle éprouvait quand son aimé faisait encore partit des vivants.
Elle reporta son regard étrange sur la jeune enfant et passa son bras autour de ses épaules pour la mettre tout contre son cœur pendant que sa main flottait dans la douce chevelure de l‘adolescente.

Alors pleures, Navra, laisse le chagrin t’envahir, abandonnes toi à lui, mais ici et maintenant, et pendant ce laps de temps que je t’accorde, car je ne veux plus voir les larmes dévorer ton doux visage.

La vie ne souffre d’aucune logique, elle se retire des plus méritants et laisse les pourritures impunies, mais ce n’est pas une raison pour la rejeter, nous avons tous une destiné à accomplir et je lis dans tes yeux que la tienne est grande.

Tu deviendras forte, Navra. Tes efforts seront éprouvants, parfois la tâche te sembleras trop dure, mais tu parviendras à écarter tous les obstacles. Et tu seras récompensée, lorsque ce "salaud d’homme" te verras, accomplie. Tu connaîtras alors l’ultime jouissance, celle de voir dans ses yeux à quel point tu as changé et grandi, tu seras sublimé, Navra.
Et tu seras fière de ton parcours, quand tu repenseras que tu n’étais partie de rien…

Crois-tu que ceux qui ne rencontrent aucune difficulté ont le mérite de réussir ?


Adonya avait reporté son regard sur l’horizon, laissant ses mots couler seuls, ils n’étaient pas difficiles à trouver, tant elle avait l’impression de se parler à elle-même, de faire entendre les mots dont elle avait eu besoin plus jeune, à cette enfant sans repère.
Elle ne savait si les mots qu’elle employait trouvés leurs sens dans la tête de la gamine, mais ne doutait pas que bientôt, elle comprendrait de quoi elle voulut lui parler, en cette nuit hivernale.

Bien sur, la sorcière n’était pas désintéressée, rares étaient les fois où elle agissait sans une idée derrière la tête. Navra était une jeune sorcière sans clan définit et elle, avait besoin de membres pour gonfler ses troupes.
Leur rencontre était providentielle, de sorte qu’elle ne pouvait croire à un hasard.

Cette malédiction, comme tu dis, pourrait être une bénédiction d’un autre point de vue.
Elle fait de toi une personne unique, tu as été choisie parmi le troupeaux de moutons qui continue sagement à suivre le bétail.
Bien maîtrisé, ton pouvoir ne sera plus pour toi un fardeau, tu l'accepteras comme un cadeau. Mais pour cela il te faut de l’entraînement.

Laisses moi te guider sur les voies de la sorcellerie, car tu en ais une, Navra. Laisses moi te révéler ce que tu ignores encore sur ce monde, laisses moi réaliser la prophétie que je t’ai faite plus tôt.


La sorcière se leva, révélant toute sa hauteur, perchée sur des talons vertigineux dont on ne la soupçonnerait pas de porter, le regard plongeait dans celui de son interlocutrice. Elle était déterminée et sûre d’elle, elle se plaça face à Rebecca, lui tendit de nouveau sa main.

Il ne me reste plus qu’une question à te poser.
Veux-tu de moi à tes côtés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Navra
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 46
Date d'inscription : 10/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
150/150  (150/150)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Recueillement   Jeu 15 Fév - 14:34

Rebecca voguait dans une mer d’émotion, sans relâche, joie et peine se côtoyait.
Elle se laissa bercée par la voie mélodieuse de la femme, ses mots à peine perceptible par Rebecca car, l’effet de la drogue était trop présente en elle, elle lutta un instant, mais sans véritable motivation…

La dame devant elle, avait une stature presque magique, Rebecca savait que cette dame n’avait pas été mise sur sa route pour rien et pourtant elle hésita, habitué dans la rue à reconnaître les personnes qui étaient prêtes à l’aider, Rebecca avait beaucoup de difficultés a cerner exactement les vouloir de la femme .

"Quel est votre nom ? "

Soit cette femme l’avait précisé et Rebecca ne l’avait pas entendu, soit elle ne l’avait pas dit. Rebecca porta son regard sur le cimetière, qu’avait d'elle à perdre pour une fois ?

Si cette femme était ce qu’elle disait, une amie, Rebecca serait heureuse de partager son quotidien avec quelqu’un, si c’était une ennemie, la mort ne serait que plus proche et elle pourrait ainsi atteindre son but par personne interposée.

Rebecca, résonna ses mots à l’esprit, "Ton pouvoir, Fardeau, Sorcellerie"

Un doux souvenir lui revenu alors, un souvenir oublié …..

Elle entra ce soir sur la pointe des pieds, sa mère Shara lui avait mis un couvre-feu de 21 :00, mais comme à son habitude Rebecca était arrivée en retard, le craquement de la porte d’entrée résonna au plus profond de la maison, Rebecca s’attendait entendre crié sa mère sur son retard, non ! Rien ne se passa, sur le coup Rebecca se crut seule à la maison, mais d’étrange son venait du sous-sol, des chants? Des incantations?

Rebecca tel une féline descendit l’escalier du sous-sol, une douce lumière semblait danser de la pièce interdite, ou seule sa mère avait accès . La porte était entre ouverte, l’appel de la curiosité était trop fort, Rebecca lutta de son corps, mais sans résister, des sons venait de cette pièce, la voie de sa mère, Rebecca regarda un coup d’œil le spectacle lui glaça le sang.

*Il ne me reste plus qu’une question à te poser.
Veux-tu de moi à tes côtés ?*


Le souvenir s’enfuit…..
Rebecca fit signe que oui de la tête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonya
°°Maîtresse Diabolique°°
°°Maîtresse Diabolique°°
avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 39
Date d'inscription : 10/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
3000/3000  (3000/3000)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
9000/9000  (9000/9000)
MessageSujet: Re: Recueillement   Ven 16 Fév - 23:18

Adonya fronça les sourcils, la petite l’écoutait à peine, quand elle n’était pas perdue dans ses pensées… Sa lèvre supérieure se retroussa, découvrant sa canine droite, elle avait horreur de ne pas requérir toute l’attention, c’était une déesse, chaque mot qu’elle prononçait devait être bu religieusement.
Mais la mauvaise humeur lui passa et la lueur assassine de son regard se dissipa, après tout, elle avait eu ce qu’elle voulait, une sorcière supplémentaire dans ses rangs. Il restait à savoir si la jeune fille était réellement exploitable et pas seulement une source d’ennui.
Il restait à évaluer dans quel gouffre sa recrue s’était plongée. Il n’était pas rare de croiser des jeunes sorciers paumés en Cloverdale, débarquant sans rien, si ce n’est avec les problèmes qu’ils ont générés dans leur ancienne ville, bizarrement ceux-là finissaient généralement dans sa troupe, la caste des diables offrait une deuxième chance aux rebuts qui s’y présentaient.
L’ambiance à l’intérieur de ses rangs était particulière, plus qu’un clan, ils étaient une communauté, si la sorcière était détestable avec ceux dont elle n’avait rien à retirer, elle était exceptionnellement aimante avec ceux qu’elle s’était choisie. Elle s’efforçait de créer des liens fraternel avec chaque composant des diables et espérait bien qu’il en soit de même entre les membres, plus qu’un clan, les diables étaient sa famille et il semblerait qu'elle venait de s'offrir une petite sœur.
Son sourire malsain prit de nouveau place sur ses lèvres et elle énonça clairement son nom, avec puissance, comme ce qu’il représentait. Son maître l’avait choisit pour elle : Adonya qui ne voulait dire autre chose que Seigneur, en hébreu, se pouvait-il que le maître ait toujours su qu’elle prendrait un jour sa place ? Rien n’était moins sur…

Je suis Adonya ! *Le diable sous une autre forme. Suis-moi et je t‘offrirais le plus beau des royaumes, défis-moi et je m‘affairerais à te faire savamment souffrir. Tu peux simplement m'appeler Maîtresse !*
Je suis à la tête d’un groupe de sorciers, ayant nos buts en commun, notre philosophie et nos parcours, différents sur certains points et pourtant, tellement de fois similaires. Je ne doute pas que tu ne tarderas à te faire ta place parmi eux, mais chaque chose en son temps.

D’abord, t’es-tu trouver un endroit convenable où loger à Cloverdale, car je doute que tu sois native d’ici et les hôtels sont parfois tellement insalubre que je n’y inviterais pas mon pire ennemi…

Ensuite, que fais-tu de ta vie, pour l’instant, étudies-tu encore, ou te plairait-il de reprendre tes études ? Que sais-tu faire ? Si tu as envie de travailler, il ne fait aucun doute que je pourrais te trouver un emploi qui te plait.

Et enfin,
la sorcière avança son visage à quelques centimètres de celui de Navra, examinant soigneusement ses yeux. Je ne sais pas ce que tu prends, mais je préfère que tu arrêtes immédiatement, si tu veux planer, dis le moi, je trouverais ce qu’il te faut, mais ne prends plus ces immondices qui te détruisent avant que tu ne puisses réagir.
Tu m’es maintenant précieuse, Navra et je refuse de te perdre pour une chose si futile.

Elle glisse sur la joue de sa camarade, de façon à susurrer dans l’oreille de la jeune sorcière d’une voix extrêmement douce.
Mais je sais que bientôt, tu sauras t’en passer.

Adonya se recula, examinant toujours la sorcière, attendant d'avoir réponses à ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Navra
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 46
Date d'inscription : 10/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
150/150  (150/150)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Recueillement   Sam 17 Fév - 14:54

Navra examina un cour instant Adonya son regard changea, elle reprenait lentement le contrôle de son esprit, elle chassa le phantome de la drogue en elle, ses yeux devinrent plus direct , plus précis , son regard plus incisif, plus perçant, la fauve était réveillée.

Je dors ici et la, sans but précis, la drogue pour moi c’est ce qui m’a sauvé, ma seule amie, mon réconfort journalier .
Il y a de cela 6 mois, j’ai reçu la visite d’un homme, il portait un complet noir, bien rasé, sur le coup j,ai cru que c’était encore un de ses riches voulant se faire une petite dans un coin. Je haïs ses regards qui se portent sur moi comme si j’étais qu’un objet.

Cette homme est venu vers moi et m’a remis une lettre de ma mère, une lettre qu’elle avait écrite avant sa mort, je croyais essentiellement au début que c’était un mauvais tour, ou pire mon père qui me pourchassait pour m’achever…….


Rebecca pris une halte ……

Maitresse j’ai besoin de vous! Ma mère ma dit dans cette lettre que dans une langue ancienne Navra signifie Celle par qui le sang coule …..

Ma mère avait certains dons, elle était une sorcière m’a-t-elle affirmé, je ne l'avait jamais crû jusqu’au jour ou dans ce train j’ai failli tuer cette femme, seulement par ma pensée…

Je suis prête a vous suivre puisque selon la lettre de ma mère cette rencontre cette nuit n’était pas le fruit du hasard, ma mère me l’avait prédit…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonya
°°Maîtresse Diabolique°°
°°Maîtresse Diabolique°°
avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 39
Date d'inscription : 10/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
3000/3000  (3000/3000)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
9000/9000  (9000/9000)
MessageSujet: Re: Recueillement   Sam 17 Fév - 18:46

Un changement s'opérait dans le regard de la jeune sorcière, elle sortait du flou que la drogue créait dans son esprit, cela n'eut que l'effet de ravir la chef de clan. Ainsi Navra commençait à s'intéresser à ce qu'elle était, sans tout rejeter en bloc, c'était un bon début et elle devenait plus bavarde, allant jusqu'à révèler la nature de son pouvoir en donnant la réplique à sa maîtresse, pour son plus grand plaisir.

Ne crois pas que je te sermonne, Navra, je ne suis pas la mieux placée pour cela, je prends soin de toi, voilà tout.
J'ai les meilleurs scientifiques à mon service, ils cherchent sans relâche des drogues qui ne sont pas nocives à long terme, sans modifier l'effet que nous recherchons, je t'en procurerais sans soucis, temps que tu en as besoin.
Je ne veux pas que ta jolie petite tête soit ravagée par les produits toxiques que tu ingères.


La sorcière s'installa de nouveau aux côtés de sa nouvelle recrue, prenant sa main entre ses doigts délicats.

Ta mère à eue raison de te confier à moi, je ferais de toi une puissante sorcière et je te permettrais de contrôler parfaitement ton pouvoir, mais cela ne se fera que si tu le désires vraiment.

Adonya sortit son portefeuille de son sac, avant d'en extraire deux billets de cent dollars, la sorcière n'avait pas d'ennuis financiers, le maître lui avait laissé assez d'argent pour poursuivre son oeuvre et elle gagnait assez bien sa vie, même si le métier de serveuse ne rapportait pas énormément, les pourboires lui assuraient un bon salaire.
Un sourire complice sur les lèvres, elle glissa les billets dans la main de Navra ainsi que sa carte personnelle où se trouvait le numéro où la joindre.

Prends-toi une chambre dans un hôtel de bonne qualité, en attendant que je sache où te loger, et prends un bon repas ce soir et demain midi, tu auras besoin de force. Si tu n'as pas assez avec ce que je t'ai donné, appelles moi.

Nous commencerons l'entraînement demain, alors si tu aimes ma méthode et que tu désires continuer l'apprentissage, je ferais de toi l'une des nôtres.


La magicienne retira sa main de celle de sa nouvelle amie, et la déposa sur sa joue pour prodiguer de nouvelles caresses, avant de venir déposer de ses lèvres, un petit baiser sur celle-ci et de quitter le banc.

Fais attention à toi, ne traînes pas trop dans les rues, si un sorcier t'importune, dis-lui que tu es sous ma protection et qu'il aura à répondre de ses actes.
Reposes-toi, il faut que tu sois dans une forme olympique demain, l'entraînement sera épuisant.

Il me faut te donner quelque conseil avant de te quitter. Ne révèle jamais ton nom humain, tu es officiellement Navra, ce sera désormais ton prénom usuel.
Ne révèle pas quel est ton don, et essais de limiter son usage temps que tu ne le maîtrises pas, même si je sais que justement, il est difficile de le contrôler quand on n'a pas la maîtrise...

Je crois que c'est le minimum pour l'instant, tu en apprendras davantage au fur et à mesure de nos rencontres.
Rejoins moi demain, à quinze heures, au midnight delight, une grande discothèque de la banlieue, c'est là que je travaille et ici débutera ton apprentissage, passes par derrière, l'entrée des employés, sinon tu trouveras porte close.
Soit là à l'heure, je m'impatiente très vite. En attendant, je te souhaite une bonne nuit.


La sorcière se dirigea vers le portail, accompagnée par le tintement de ses talons et de sa canne frappant le sol, elle ne tarda pas à disparaître dans la brume de la ville, ne laissant derrière elle que le son étrange provoqué par ses pas, avant que lui aussi ne disparaisse, laissant peu à peu, les rues sombres retrouver leur quiétude.

[Vers les rues du centre ville]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Navra
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 46
Date d'inscription : 10/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
150/150  (150/150)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Recueillement   Lun 19 Fév - 14:26

Les yeux de Navra étaient dirigées sans arrêt vers les deux billets, elle imaginait déja la dose qu'elle pourrait se procurer.
Merci Maitresse, je n'en demandais pas tant, je suis heureuse de vous avoir rencontré!

Adonya quitta rapidement le cimetière et Navra se retrouva un instant seule a méditer.

Elle revoyait la scène de la soirée au ralentit se demandant si tout cela était vrai.

Depuis presque un an Navra recherchait ce moment et maintenant qu'il était arrivé elle hésitait à porter sa confiance sur une femme que ce matin encore elle ne connaissait pas.
Qu'avait t-elle à perdre? rien !
d'un pas décidé elle quitta le cimetière, elle devait trouver un endroit pour dormir.

[Vers les rues du centre ville]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recueillement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recueillement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recueillement
» Un moment de recueillement [Yashiro - 1ère étape]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mercuria :: פפ Les Alentours פפ :: Nothings Hill - Cimetière-
Sauter vers: