AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionMusique

Partagez | 
 

 Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Naflin
°°Spirite°°
°°Spirite°°
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Date d'inscription : 22/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Mer 25 Avr - 15:22

Bon … tout commence au même endroit où çà avait finit la dernière fois.

( Ya de la métaphysique là-dessous, sortez vos pelles, c’est à creuser)

En fait, la fin en question était plus ou moins dans une vie antérieure, ou un truc du genre … Mais c’est secondaire.
Ce qui est important en revanche, c’est Naflin, planté comme … oui, comme un con, devant l’enseigne d’une boutique, tandis que la nuit recourait la ville de son voile obscure, ou suivant comment on voyait les choses, s’était prit les pieds dans le crépuscule, et tombait, ou plutôt s’affalait la tête la première, sur la ville qui n’allait pas tarder à s’endormir, assommée par le choc.

Tout est dans l’état d’esprit. Celui du jeune homme était clair comme de l’eau de roche. Même sans être télépathe, les nombreux allers-retours de son regard entre une feuille de papier et la boutique. Il se demandait si c’était bien là.

Qu’ est-ce qui était bien là ? Bonne question. Un spectateur un tant soit peu curieux aurait pu tenter de lire le papier … Si tant est que ce post-it avait eu une existence. En effet, sa main était vide, et ‘‘mimait’’ la présence d’un papier. De là à lui offrir un magnifique pull avec les manches qui s’attachent dans le dos, il n’y a qu’un pas. Mais si qui que ce soit tentait de le franchir, Naflin, lui, aurait fait plein de pas rapides pour aller ailleurs. On appelle çà fuir en prenant ses jambes à son cou, mais çà a moins de style.

Un réverbère s’alluma, s’éteignit, se ralluma, etc … Oui, ce genre de truc est très utilisé pour mettre une ambiance glauque, ou mystérieuse : un lampadaire qui grésille … Communément utilisé dans les fils d’horreur.
Mais le grésillement en question … pour notre Naflin … eh bien il lui tapait sur les nerfs.

Si il devait attendre que quelquechose arrive, autant le faire sans avoir les nerfs à fleur de peau. Un coup d’oeil aux alentours lui signala qu’il était bien le seul taré à être dehors à une telle heure et en un tel lieu.
Personnes pour lui traîner dans les pattes.

La mère de Naflin lui disait plein de choses. Des bêtises, pour la plupart, comme ‘‘range ta chambre’’ ou ‘‘finis tes poivrons’’, mais aussi des choses censées ‘‘Tu veux un troisième bol de mousse au chocolat, j’imagine’’ ou ‘‘ne passe jamais à coté d’une bonne occasion de t’entraîner ’’.

Personne en vue, un coup d’oeil à sa montre et … à table !

Il posa sa main sur la cloison métallique qui entourait le réverbère. Et ferma les yeux.
Aussi spectaculaire qu’une tortue insomniaque.
Mais c’est dans la tête du gosse que çà clochait. En effet, dedans, il y avait une réplique de poteau. Pas réellement, parce que çà aurait du mal à rentrer, et que la trépanation n’est pas ce qu’il y a de plus agréable, mais une image. Une représentation mentale du pilier. Avec tous les trucs à l’intérieur.
Cables, photorésistances, cricuits électriques, isolants, condensateurs … Plein de choses.

Le jeune spirite ouvrit les yeux, et regarda sa montre.

- Une minute, trente-huit secondes … Trop lent …

D’un geste de la main, il fit apparaître une réplique du volet servant à empêcher l’accès aux entrailles de la lanterne. Le fait qu’elle ne projetait pas d’ombre, ni de reflets était tout à fait normal devant le fait qu’elle n’existait qu’aux yeux de Naflin.

Quoi qu’il en soit, il sortit de son sac un truc s’apparentant à une tige de métal, ex-trombone. Tout en fixant la réplique qui flottait dans les airs un peu à gauche de l’original, il introduisit son outil dans la serrure, tandis qu’une réplique de cette dernière venait à la même position sur le tracé mental. Ce dernier ne resta pas inerte, d’ailleurs, puisque la serrure fut coupée en deux, et permit au jeune sorcier d’orienter correctement la tige réelle.

En l’espace de quelques secondes, un cliquetis se fit entendre, et la cloison s’ouvrit dans un grincement beaucoup trop théâtral pour être honnête.

A partir de ce moment là, il plongea le bras dans l’ouverture, ses gestes indiquaient qu’il était sûr de lui-même, et le résultat aussi. Le réverbère cessa de grésiller, pour marcher tout à fait correctement. Il semblait même briller un peu plus fort, comme pour tenter de faire croire qu’il avait toujours été un excellent lampadaire, et qu’il ne voyait vraiment pas pourquoi on pourrait remarquer qu’il ne fonctionnait pas correctement avant. Et puis quoi encore ?

Satisfait, Naflin referma la porte, et fixa à nouveau son papier. L’adresse était bonne. Mais pourquoi diantre sa mère l’avait-elle envoyé ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
January
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 26/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Ven 27 Avr - 21:11

[De la biblio]

Traîner était chez elle une habitude des moins bonnes malheureusement. Traîner par ci, traîner par là, pour ci pour ça. Il fallait toujours qu'elle traîne. Cette fois-ci, elle avait lamentablement finit son travail plus tard, trop de désordre, de poussière, tout juste peut-être un grain de poussière de trop. Ensuite bien sur elle avait faim -elle avait toujours faim- 2-3 heures dans un bistro et hop! la nuit est tombée. Ouais bin elle, elle était tombée sur la tête de sortir dans cette ville de taré si tard. Bien sur les bar étaient ouverts a cette heure-ci, mais elle en avait mauvaise expérience. Tourne ici, tourne là, tourne à gauche, tourne à droite, vas tout droit. blablabla. Et elle comme une cruche elle avait écouter les indications, exécrables indications, et c'était retrouvée perdue, au beau milieu de nul part. Bien entendu pour se rajouter à sa chance innée qu'elle avait héritée en naissant, il s'était trouvé y avoir beaucoup de nuages dans le ciel ce jour ci. Prend ton parapluie ma chérie prend-le je te le dit. Sa propre mère dans sa tête lui avait dit. -Oui elle avait une sois disant mère quelque pars...c'est quelque peu erroné mais il faut bien savoir prendre soin de sois-même non?-

Continuant de marcher dans les rues de perditions, le gros, gros et fugueux orage éclata. La pluie commença à marteler le sol de ses gouttes de pluis énormes comme des pommes de saison. January s'arrêta. Elle grommela quelque chose entre ses dents. Elle ne la trouvait pas très drôle d'après moi. Ses vêtements devinrent trempes en quelques minutes. Une chose: Ils étaient blancs ce jour ci. Oui, aujourd'hui seulement elle avait opté pour quelque chose de plus...pâle. Comme dans chaques cas de frustration suprême, elle pris une grande et forte respiration, les poings bien serrés dans ses poches. Elle mit son capuchon par dessu sa chevelure argenté et continua de marcher en esperant trouver quelqu'un qui allait cette fois lui donner bonne route.

Par hasard peut-être, elle s'arrêta devant cette boutique. Près du lampadaire qui illuminait bien beaucoup pour un temps comme celui qu'il faisait à ce moment précis. Elle s'assit, déja trop trempe pour une seconde se soucier le moins du monde dans quoi elle posait son derrière, et s'accota, d'un air indifférent et insouciant, le menton dans la paume de sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naflin
°°Spirite°°
°°Spirite°°
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Date d'inscription : 22/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Sam 28 Avr - 16:29

Oh ... Jolie vue.

Naflin avait été interrompu dans son attente par l'arrivée d'une jeune femme trempée comme une soupe. Cette vision était pour le moins agréable.
Vous savez ce que c'est, 17 ans, les hormones ...

Aparament elle ne l'avait pas remarqué, ce qui était plus ou moins une chance. Rincer l'oeuil, expression curuieusement appliquée quand on regarde une femme mouillée.

Mais cessons tout comportement lubrique. Le jeune spirite n'était pas particulièrement vicieux. La question du moment était simple : c'est elle qu'il était censé rencontrer ou non ?
Elle ne semblait pas consciente de sa présence, et surtout, elle semblait là "par hasard", mais certaines personnes sont justement là par hasard, mais un hasard qui ressemblait plutôt à un destin déguisé avec une fausse barbe et des lunettes de soleil.

Imaginant la jeune femme avec cet équipement , un sourrire se traça sur son visage. Quoi qu'il en soit, Naflin attendait encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zohar
°°Fauteur de Troubles°°
°°Fauteur de Troubles°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 369
Age : 31
Date d'inscription : 21/05/2006

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Sam 28 Avr - 19:05

[le téléphone portable de January Sonne]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thoryn
°°Spirite°°
°°Spirite°°
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 18/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Sam 28 Avr - 22:58

Une boutique ésotérique, c’est quoi ? Sa faisait déjà longtemps que Nikolaï vivait avec son dons mais pourtant il n’avait jamais vraiment oser sauter le pas et le simple fait de rejoindre les spirites était déjà une grande étape pour lui. Bref le voila donc a dix-neuf ans qui devait en savoir a peu près autan qu’un profane, et c’est tout timide qu’il lorgnait vers ses fameuses boutiques depuis déjà quelques temps.

Quel était le problème véritablement ? Thoryn ne pouvait pas vraiment y répondre, bien sûr il était prudent et il savait qu’entrer dans ce genre de boutique en plein jour n’était pas une bonne solution pour passer inaperçu ! Bref, là on était le soir, les rues étaient quasi désertes et il n’avait que ça à faire… plus de mauvaises excuses, donc.

Et puis finalement si : alors qu’il semblait très motivé, la pluie choisie ce moment pour s’inviter au rendez-vous et visiblement elle n’était pas juste de passage.

*Si j’y vais pas maintenant, je me déciderai jamais !* pensât-il.

Et puis en fait, il aimait bien la pluie… faire une petite balade serrait peut-être même finalement assez agréable ? Profitant de chaque goutte, Nikolaï se mit donc à parcourir les rues a la recherche de l’endroit où il avait repéré cette fameuse boutique. Elle n’était pas loin mais une fois arrivé il était déjà trempé jusqu’aux os ! Il faut dire qu’il ne s’était pas vraiment pressé… Bref le voila tout ruisselant qui arrivait dans la rue qu’il pensait déserte, mais qui ne l’était pas. En effet alors qu’il pensait profiter de la nuit et de la pluie pour entrer sans que personne ne le voie, il se trouvait que comme par hasard deux autres personnes se trouvaient non seulement dans la rue, mais surtout juste devant la boutique !

Trop tard pour faire demi tour, et puis après tout si ils étaient là ce n’était certainement pas une coïncidence. Passant devant eux comme si de rien n’était, Thoryn se planta devant la porte et entra comme si cela était tout a fait naturel. La cacophonie provoquée par l’éclatement de milliers de petites gouttes sur le bitume et l’air froid firent soudain place a une atmosphère rythmée par des chants d’une origine inconnue et parfumée par miles encens. La boutique était plus grande qu’elle n’y aurait parue à l’extérieur, mais Nikolaï ne vit personne à l’intérieur, peut-être que le gérant ou la gérante était dans l’arrière boutique ? Poli et un peu bête, il hasarda un bonsoir assez fort et resta sur le pas de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
January
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 26/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Dim 29 Avr - 0:28

Clic. Clac. Clic. Clac. Un cliquetis, quelque part ici, par là, elle ne savais trop où. Peu importe. Elle continuait de réfléchir longuement, du pourquoi elle s'arrêtait ici. D'ailleurs elle n'en avait aucune idée. Il y avait cette boutique justement...elle la fixait de temps à autre mais elle ne pouvait voir à l'intérieur car aucune lumière n'y entrait ou n'y sortait. Juste la lumière qui devenait palôte sous la pluie, du réverbère qui se tenait juste à coté d'elle. Elle était gelée il est vrai et mourait d'envie d'une cigarette. Elle sortit son paquet de sa poche, par chance il n'était pas mouillé. La question n'était pas là. Comment allait-elle faire pour sortir un bout de papier remplit de tabac sous cette pluie abondante, et l'allumer à l'aide d'une allumette car par malchance -et oui elle en avait beaucoup de réserve de celle là.- son briquet s'était brisé le matin même. Saloperie. Donc résumons. Manque de nicotine, trempe jusqu'aux os, perdue...que manquait-il à ce tableau. D'un coup son ventre se mis a gargouillé. Bon ça y est. Elle avait faim. Elle allait tabasser le peintre. Du coup, si elle ne trouvait pas rapidement une solution à ces problèmes, elle allait y passer. Bon il y avait celle d'attendre ici jusqu'à ce que cette putain de pluie cesse. Mais quand allait-elle cesser? January soupira. Bon tant qu'à y être. Elle sortit une cigarette, la mis dans sa bouche et essaya le plus possible de la protéger contre les affreuses gouttes de pluie qui tombait comme des bombes. Pas trop pire encore. L'allumer maintenant. Elle sortit son paquet d'allumette et essaya tant bien que mal de l'allumer. Elle passa la première sans rouspetter. La quatrième par contre commença à l'énerver plus qu'autre chose. Elle allait presque l'avoir quand son cellulaire vibra dans sa poche comme un tremblement de terre. Elle sursauta tellement que son allumette et sa cigarette tombèrent dans une grosse flaque d'eau en dessous d'elle.

"..."

Quelqu'un passa mais elle était trop occupé à se retenir de hurler pour y faire attention. Elle ouvrit son portable et répondit

"Allo?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zohar
°°Fauteur de Troubles°°
°°Fauteur de Troubles°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 369
Age : 31
Date d'inscription : 21/05/2006

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Dim 29 Avr - 1:03

[ Un amis diable de January l'informe des nouvelles concernant la malédiction d'Adonya ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
January
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 26/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Dim 29 Avr - 1:14

January faillit tout lâcher. Et elle qui était perdue ici en plein milieu d'un endroit complètement désert avec un pourcentage de 80% de se retrouver morte sois par la température sois par cette bête bizarre qui sois disant faisait beaucoup de ravage. Elle se gratta la tête, fit une moue avec sa bouche, répondit vaguement merci et raccrocha. Aucun signe d'inquiétude parvint à changer les traits de son visage glacé. Bon. Restons en là pour l'instant.

Dans la ville elle ne connaissait pas beaucoup de Diable. C'était toute une journée qui n'en finissait plus devant ses yeux. Son ventre gargouilla. Quelle chance innée qu'elle faisait de l'ataraxie cette pauvre enfant. La pluie ne sarrêtait toujours pas de tomber, ses vêtements ne pouvaient être plus trempes et surtout plus transparents, ses cheveux collaient à son visage, ses jeans pesait une demi tonne et un monstre à cornes diabolique pourchassait tout les Diables, dont elle. Malgré cela un sourire vint se coller à ses lèvres. Un peu d'action ne faisait jamais de mal. Le temps de s'amuser était venu. Elle rangea son cellulaire, sortit son paquet de cigarette et fit mille et un effort pour se rallumer une autre cigarette, sans grand résultat.

[Bide....Ouais j'aime bien les français mais ça, ça veux dire quoi. o.O]


Dernière édition par le Dim 29 Avr - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naflin
°°Spirite°°
°°Spirite°°
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Date d'inscription : 22/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Jeu 3 Mai - 18:36

Doute. En cinq lettres, tout est dit.
On pourrait parler d’horipilant sentiment d’être dans l’erreur, sensation que l’on n’arrive ni a valider, ni a confirmer. On pourrait aussi parler d’intuition que ce que l’on croyait ne soit en réalité que pure chimère.
Un vide béant dans lequel s’engouffre notre toute notre assurance et notre confiance, ne nous laissant alors plus que du vide, et le doute qui nous dévore morceau par morceau, tandis que plus on tente de le repousser, plus il s’accroche, et croit vite.

Mais ‘‘doute’’ peut suffire dans le cas de notre Naflin. Il doutait, tout simplement que ce qu’il attendait allait avoir lieu.
Sa mère l’avait envoyé ici pour une raison précise, sans pour autant l’avoir développée à l’adolescent, mais la question était la suivante : si il était ici pour attendre quelquechose qui n’arriverait peut être que dans un certain temps, alors autant repartir et revenir plus tard…

La solution à son doute était petite, tenait dans une main, et causait des cancers de l’oreille et du cerveau.
Il porta sa main à sa poche, et en ressortit un téléphone portable. D’un modèle vétuste, sans toutes les fioritures n’ayant d’autre utilité que de justifier une augmentation du prix de l’appareil, comme l’appareil photo, le lecteur MP3, la caméra, et tout ces machins. C’était le téléphone portable qui fait téléphone portable, et accessoirement presse-papier, et calle pour tables bancales. Le téléphone avec un joli écran en noir et blanc.

Le jeune sorcier composa adroitement un numéro de téléphone, et commença sa discussion.

- Allo ? M’man ? Tu m’a bien envoyé 15 rue du chemin vert hein ? Je ne me suis pas trompé donc … La question est : que dois-je y trouver ? Oui … Nan … Ya personne d’intéressant, seulement une cruche trempée, et un boulet qui vient d’entrer dans la boutique. A quoi ressemble la cruche ? Blonde. Tellement blonde d’ailleurs que ses cheveux en sont devenus blancs. C’est soit de la teinture, soit un déficit neural très important. Et sa couleur semble tenir à la pluie…Le boulet ? Chaispastrop, il est entré dans la boutique, il était hésitant, comme si il allait sauter d’un immeuble pour vérifier s’il savait voler. Nan, yavait rien d’autre d’interessant, si ce n’est un réverbère qui déconnait … 1 minuete 38 secondes … je sais, c’est pas assez, mais je vais continuer à m’entrainer… Mais là, je fais quoi ? Eh bien la blonde a reçu un coup de fil, oui ... Un nom qui revenait souvent ? Euh .. Adona, ou Adonya, un truc comme çà ...

Dans son coin, Naflin était donc en pleine discution téléphonique. Et même qu'il ne faisait pas très attention à ne pas déranger. Comme il disait souvent, "les autres, c'est secondaire" ...

- Me dis pas que tu m'a envoyé ici sous la pluie juste pour espionner une blonde aux vêtements trempés qui dévoilent de la lingerie coquine ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
January
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 26/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Sam 5 Mai - 0:22

Ah! Enfin sa merde de cigarette avait finit par s'allumer. Espoiirrr. Elle allait quand même attendre que cette pluie cesse pour pouvoir retrouver son chemin car dans telles circonstances il était un peu difficile de reconnaître son chemin. Elle était passé par là, puis elle avait tournée à droite, puis à gauche, avait continuée encore tout droit pendant une vingtaine de rue et après, elle ne s'en souvient plus. Trop compliqué réfléchir quand une centaine de gouttes venaient vous martelez la tête à chaque centième de seconde. Le paysage était assez caricaturale. Une blonde, complètement trempée, qui fumait une cigarette, attendant je ne sais trop quoi aux petites heures du matin. Hilarant. Bof. Il n'y avait pas grand monde ici probablement, et au pire, le taux de superficialité n'était pas très élevé chez elle. Elle aimerais quand même bien un peu de compagnie ou un peu d'action, du genre, le gros méchant loup qui viendrais pour la dévorer en appéritif, ce serait délicieux.

Bon bon bon....le lampadaire tenait curieusement le coup à cet orage. Il illuminait plus que un lampadaire aurait illuminé en temps normal, déja là, et ne semblait pas ce soucier du temps de cochon qu'il faisait dehors. Elle le regarda deux secondes puis se dit que finalement il était bon qu'il soit toujours en vie car elle serait bien mal prise à errer ici dehors dans le noir. Et heureusement que sa cigarette était longue car elle n'aurait pas pu s'en rallumer une autre. Pendant qu'elle faisait ces réflexions idiotes, elle entendit quelque chose qui venait de la boutique juste en face d'elle. Une voix. Elle leva la tête et se mit à scruter l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naflin
°°Spirite°°
°°Spirite°°
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Date d'inscription : 22/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Mer 16 Mai - 19:08

[Désolé, ce n'est pas aisé de trouver de nouvelles ouvertures à ajouter ...]

Bon ... Au moins, Naflin savait qu'il était là pour une bonne raison... Tout dépendait alors de ce qu'on avait tendance à appeller "bonne raison".
Raison ... Si on en croit les philosophes qui n'ont rien d'autre à faire que de se pencher sur la question, la raison est une faculté de l'esprit humain dont la mise en œuvre nous permet de fixer des critères nous permetant de différencier la vérité de l'erreur, le bien et le mal.

Naflin ayant statué du haut de ses 17 et cinq neuvièmes années de vie que le bien et le mal sont deux notions très similaires car étant tout à fait relatives, la raison ne servait à rien à notre sorcier favorit. (Si vous dites le contraire, vous vous exposez à de terribles représailles, telles que les miettes de biscotte dans le lit, les couvercles de pots de confiture juste assez dévissés pour que le pot vous échappe, et des clefs cachées)

Donc, il avait une raison, sans avoir de raison. Ce qui est bien lorsqu'on est dans une situation aussi surréaliste que celle-ci, c'est qu'on peut tout faire ou presque. Car on est un chat.

Quoi, vous ne comprenez pas ? Tous les chats sont mortels, or Naflin est mortel. Donc, Naflin est un chat. Bien que dans sa fiche de présentation, j'ai longuement épilogué sur le fait qu'il soit un humain.

Humain, adolescent, sorcier, chat, fou ... Bref, Naflin.

Après cette jolie crise d'identité, il alla voir la jeune femme, toujours le téléphone à une oreille ...

- Excusez-moi ... Quel est votre nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
January
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 26/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Jeu 17 Mai - 0:43

Un jeune homme, qui tenait l'objet qu'elle venait de serrer il y avait à peine quelques minutes, collé contre son oreille, s'avançait vers elle rapidement sous la pluie. Une fois sous la lumière du réverbère, elle pu percevoir les bouts de son visage qui n'était pas cachés par les cheveux ruisselants d'eau de pluie. Joli. Puis il ouvrit la bouche pour lui poser une question qui surpris beaucoup Jan. Son nom. Heu...Pourquoi il voulait savoir son nom. Louche. Elle leva un sourcil, le dévisagea pendant quelques secondes, de la tête au pieds pour pouvoir examiner de plus près de quoi il avait l'air. En fait, il avait l'air totalement idiot. Non, tout le monde avait l'air idiot à traîner sous la pluie à cette heure-ci. Non. Pas idiot. Relativement charmant il est vrai mais il y avait dans sa voix quelque chose d'incrédible. Le genre de mecs qui paraissent polient et puis après vous demande de vous donner tout c'que vous avez sur vous pour après vous enfoncer un joli coup dans le plexus. Elle hésita puis ce dit qu'après tout, il ne ressemblait pas à la bête qu'on lui avait décrite, à moins qu'il ne se transforme tout d'un coup en un gros mangeur de Diables.

-J'm'appelle January.

C'était surement pas du flirt, il n'aurait pas ce téléphone portable scotché sur l'oreille. Apparament, elle ne savait pas trop si elle devait reposer la question. Allez, ce dit-elle, par politesse...

-Et vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naflin
°°Spirite°°
°°Spirite°°
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Date d'inscription : 22/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Mar 29 Mai - 18:23

C'était vrai ... Et lui ?
Dans cette question, la dénomée "January" lui avait simplement demmandé son nom, mais le Naflin était quelqu'un qui ne peut s'empêcher de se servir de ses méninges. Et même de s'en servir à outrance.

Un simple "Et moi ?" peut devenir des milliers de questions qu'un esprit tel que celeui du jeune sorcier ne pouvait s 'empècher d'examiner. A la fois un don et un fardeau. Le don du point de vue du Naflin, la malédiction de votre point de vue à vous, cher lecteur / lectrice, car il me suffit d'une simple lubie passagère pour vous infliger des heures de maux de crâne ...

Pour l'instant, je suis de bonne humeur, l'adolescent répondit alors simplement la simple réponse à la simple question :

- Moi c'est Opaz Sarith.


Changeons de sujet voulez-vous ? Non-pas parceque l'esprit de Naflin avait changé de sujet, çà il le fait tellement souvent et avec une fréquence telle qu'il serait impossible de le relater. Mais simplement parceque le sujet nouvellement abordé par la foule grouillante de ses neuronnes était un tantinet plus important. L'intuition. C'est très rigolo comme une simple sensation imprécise peut faire changer du tout au tout les réactions d'une personne.

- Je reviens ...


Bon, c'était mystérieux et théatral. Mais c'était sensiblement moins impoli que de quitter la jeune femme comme çà, d'autant plus que la voix du téléphone lui avait livré quelques informations croustillantes autour de la femme au nom du calendrier ...

Il se dirrigea vers l'autre clampin, celui qui était finalement entré dans la boutique. Il était toujours là, planté sur le seuil...

Naflin se pencha à son oreille, et lui expliqua.

- Quoi qui vous ait mené à cet instant, où que ce soit, quelle que soit la manière où la forme dont vous vous ête retrouvé ici, c'est votre dernière chance. Sortez-d'ici, rentrez chez vous, oubliez ce qui vous a poussé à venir ici.Faites-le, et peut-être, peut-être, que vous pourrez reprendre la vie que vous avez l'habitude de mener. Je ne peux pas vous le garantir. Mais je vous garantis que si vous ne partez pas maintenant, si vous n'abandonnez pas l'idée de voir les choses que vous n'êtes pas supposé voir, d'apprendre les choses que vous n'êtes pas supposé apprendre, vous atteindrez le point de non-retour. Vous l'atteindres plus tôt que vous ne le pensez. Puis vous ne pourrez plus vivre dans le même monde que les autres. Vous le voudrez ardament, mais cela ne sera plus possible.
Si vous continuez dans cette boutique, votre monde va basculer, et ce ne sera plus jamais le même.


Le but n'était pas de lui ficher la trouille de sa vie, mais simplement de le prévenir. ce jeune homme n'avait aucune idée de ce qui l'attendait dans l'ombre de cette boutique, derrière les tentures aux couleurs mordorées ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
January
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 26/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Sam 2 Juin - 0:12

Quooiii? C'était quoi ce cirque?! Un simple je reviens et il se prenait les baskets pour laissez la place vide en un instant. Un peu mécontente des ce contretemps imbécile, elle leva les yeux au ciel et expira fortement, en signe d'impatience visible aux évènements stupides qui allongeait sa soirée. Il ne se passait absolument rien d'intéressant qui puisse piquer sa curiosité, appart un jeune homme à l'air totalement farouche et anxieux qui l'avait abordé, son portable collé à son oreilles et son attention qui laissait croire qu'il avait beaucoup de choses à faire en peu de temps.

Cette nuit était considérablement longue. Et plus elle réfléchissait, plus elle se disait que ce n'était PAS normal. Trop de calme dans une ville habituellement chaotique. Il était vrai par contre que elle était coincé ici depuis plus de trois heures et qu'elle ne recevait pas l'information, mis-à-part de son appel urgent qui la prévenait d'un gros méchant monstre qui voulait la tuer. Pourtant il n'était pas encore apparut. Soit il attendait le bon moment, soit le gars là-bas était son espion, ou soit elle lui faisait peur mais cette option ne configurait pas bien dans les réflexions de Jan car il en avait tués de plus fort qu'elle. Opaz, tu parlais d'un nom inventé toi! Oui parce que Jan pensait qu'elle savais bien quel nom allait bien avec quel visage, et quel caractère, et puis ce mec, il allait pas bien avec ce nom. Sarith...si on mélangeait les lettres ça donnait Sathir. Ouais avec des fautes je veux bien mais quand même fallait toujours se méfier de n'importe qui.

Ouais d'accord elle avait un nom d'un mois de l'année et puis quoi encore. Janvier, ça ne voulait pas dire grand chose. Un symbole peut-être, mais elle ne l'avait pas encore trouvé. Tout ça pour en revenir à cette nuit banale où il pleuvait des troncs d'arbres depuis une éternité. Si on y rélféchis, le calme avant une tempête n'est pas si calme que ça, une journée nomarle, et puis ça nous saute au visage ensuite. Mais cette journée avait parut tout sauf normal. Chaque gestes ou chaque situations semblait définir quelque chose d'incompréhensible mais de bel et bien là, sans qu'elle puisse savoir quoi. Elle attendait quelque chose sans savoir quoi, mais elle s'y attendait tout de même. Un instinc du genre "je sais qu'il va ce passer quelque chose mais je ne sais pas quoi mais j'attend quand même parce que j'ai le pressentiment que c'est important, même si ça risque soit de mettre ma vie en danger, soit la changer à tout jamais."

Et puis il était où son oiseau adoré? Ses croassements lui manquait énormément. Elle se sentait seule sans lui, nue, faible. Sans se reposer la question trois fois, sans même penser aux risques que ça pourrait amener, elle se leva soudainement et sifflota un air trop aigu pour n'importe quelles oreilles. La lumière clignota puis quelque chose vint cacher toutes traces de luminosité pendant une fraction de secondes. Quand elle réapparut, un énorme corbeau noir s'était posé sur le bras de la jeune fille. Son protégé était là. Jan se sentait mieux, mais elle se dit cinq secondes plus tard qu'il fallait mieux qu'elle s'en aille de ce coin, car elle avait attiré l'attention déja auparavant, mais l'arrivé pas très subtile de son roi pouvait encore changer bien des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Spirit
°°Gardien du Secret°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 41
Date d'inscription : 11/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
160/200  (160/200)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
200/800  (200/800)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Lun 4 Juin - 3:20

Tim avait sentit quelques choses dans le vent. L'endroit restait vague dans l'atmosphère mais la direction était quand même resté imprimé dans l'air. Un tour de passe passe laissé par un magicien sans aucun doute. Rien de dangeureux mais il y avait eu beaucoup d'éveillés ses derniers temps. Assez pour qu'on lui donne ce travail. Beau temps, mauvais temps... Pourquoi il n'avait pas acheté un parapluie!

Alors qu'il avait simplement décidé de suivre cette direction un autre sortilège avait été lancé. Plus fort cette fois. C'était tout près... Ce couvrant la tête avec son porte-document, il traversa la rue d'un pas rapide espérant pouvoir trouver la source. Une dernier coin de rue et il allait pouvoir jeter un coup d'oeil.

Une femme avec un corbeau sur l'épaule ? C'était difficile d'imaginer plus précis comme révélation. Il y avait d'autres éveillés dans les parages. Sans doute l'homme au téléphone était aussi un éveillé. Un autre était quelques part dans les environs. Il cessa de marcher vers elle pour sortir de sa poche un calepin qu'il consulta pendant un instant. La pluie ne lui laissant pas beaucoup de chance. Parmis tous les croquis qu'il avait fait, sur les recrues possible et les membres connus des factions, le visage de la dame au corbeau et de l'homme au cellulaire n'y était pas.

- Vous savez mad'moiselle, il existe des moyens moins humide pour attendre les gens ! Mes salutations à votre oiseau ! Et vous là-bas si vous avez un peu de temps à m'accorder j'ai pas toute la nuit !

Daccord. C'était une entré en matière plutôt nul. Mais l'ordinateur portable était aussi un accessoire qui n'était pas fournit avec le poste.

- Vous savez ! Je connais un endroit pour discuter bien au sec avec du thé. J'ai pas envie de dicuter ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
January
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 26/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Lun 4 Juin - 6:42

Elle tourna la tête vers l'inconnu qui s'était prononcé il y avait quelques secondes. Heu...Mademoiselle. Pour qui il se prenait lui? Salutations....Elle lui jeta un regard dédaigneux et méfiant. Pensait-il sérieusement qu'elle allait le suivre, juste comme ça, pour "bavarder" avec l'autre tête de pomme qui l'avait abordé tout à l'heure? Décidemment tout devenait de plus en plus louche, avec une touche de sarcasme qui commencait à être plus que trop.

Et puis il fallait savoir qu'elle n'attendait personne, du moins, peut-être que quelqu'un l'attendait elle, quelque part dans cette ville mais dans le fond, elle ne préfèrait ne pas y penser. L'interlocuteur avait justement sortit ce calepin malgré la pluie abondante, ce qui signifiait qu'il était assez important pour jeter un regard dedans même pour 5 secondes, histoire de s'assurer je-ne-sais-quoi.

BIP. Mauvaise entrée, mauvaise tactique, subtilité=zéro. Son corbeau croassa longuement. Quelque chose d'intriguant se passait ici et elle aurait bien voulu savoir quoi. Pas question de s'en allez maintenant mais l'homme ne semblait pas lui laisser le choix. Elle opta pour une manière détachée et polie, question de ne pas réveiller des doutes quelconque dans l'esprit du bonhomme.

Jan changea d'air pour un visage qui avait l'air plein de bonnes intentions, un sourire timide mais ses yeux saphir restèrent aussi froids et inlisables.

"Merci bien Monsieur de vous souciez de moi mais voyez-vous, ce jeune homme est avec moi, et il m'a quitter quelques minutes pour allez voir cette boutique. Nous sommes un peu pressés par contre et ils nous seraient totalement impossible de discutez avec vous. Peut-être aurons-nous la chance de se recroiser quelque part, le monde est si petit! "

Elle rit un peu jaune, même si il aurait fallut être très bon en théatre pour percevoir cette teinte mal placée, et se dirigea vers le supposé Opaz, en essayant de voir comment il allait réagir, et en espérant qu'il allait embarquer dans son jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Spirit
°°Gardien du Secret°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 41
Date d'inscription : 11/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
160/200  (160/200)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
200/800  (200/800)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Mar 5 Juin - 1:26

Elle disait sans doute la vérité. Plusieurs avaient vécue l'éveil en compagnie d'amis de longue date ou de relations possédant des dons particuliers. Ils avaient peut être déjà des ennuis mais il lui était impossible dans savoir plus pour le moment.

Regardant un bref instant la pluie tomber il regarda le corbeau qui restait docile sur le bras de sa maîtresse; Charognard que tant d'époque avait considéré comme totem ou animal sacré. Transportant l'âme des défunts vers l'autre monde ou symbolisant dans d'autres région du globe comme un réceptacle du malin ou de la magie. Aucun moyen de savoir de qu'elle caste elle pouvait faire partie.

- Aucun problème mam'selle ! Je voudrais juste pouvoir avoir votre nom et celui de votre ami si vous permettez. C'est pour les rapports. Un groupe d'éveillés ce baladant sans protection ; Vous allez sans doute être débordé par les événements sous peu.

C'est bien vrai que cette ville est petite. Il y a trop de castes qui sont prêt à tout pour devenir dominante ici. Avec cette nouvelle branche appellez "Les fidèles" et leur leader qui est le seul à être actif en ce moment...

Mais c'est vos oignons pas les miens.

Tim restait là sous la pluie. Il voulait juste aidé c'est tout mais la pluie c'était pas son fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naflin
°°Spirite°°
°°Spirite°°
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Date d'inscription : 22/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Mar 5 Juin - 20:57

De plus en plus, l'intuition de Naflin s'amplifiait. Elle prenait racien dans son esprit. Une conviction qui gagnait en netteté à chaque battement du coeur de l'adolescent. Il y avait quelquechose dans cette boutique. Quelquechose de tapis dans l'ombre.

Généralement, quand on prend la peine de se cacher dans un recoin obscure, ou probablement derrière une tenture, c'est qu'on a quelquechose à se reprocher. En incualnt biensur l'antrhopophagie dans les choses qu'on peut se rreprocher, on peut en déduire que la chose dans l'ombre n'était aps un mignon petit lapin.

Derrière lui, il entendit une voix nouvelle qui discutaillait avec la femme mensuelle. Dans le trouble dans lequel l'avait plongé cette soudaine conviction, il avait conservé son téléphone à l'oreille, bien qu'il soit éteint depuis quelques minutes.
Visiblement, sa mise en garde n'avait pas convaincu le jeune homme qui était toujours planté là, sur le pas de la porte.

Bon ... C'était peut-être un relens de noctophobie dont il avait joyeusement souffert quand il était plus petit, il fallait bien admettre que la situation s'y prètait complètement. Boutique obscure,, étrange décors, cloisons de tissu .... Il y avait toutefois une solution pour règler l'un des éléments qui dérrangeaient le plus : l'ombre.

Naflin jetta un coup d'oeuil à sa montre, et ferma les yeux l'espace d'un instant, et son esprit se mit à s'agiter. Malgrès ses paupière clauses, il voyait une sorte de tracé se former dans les airs, formant bien vite un globe.
Un globe lumineux qui déversa une douce clarté dans la salle.
Le jeune sorcier regarda à novueau le cadran, et marmonna pour lui-même :
- Trois secondes ... C'est bien.

Le globe lévitait dans un coin de la boutique dispersant une lueur que seul Naflin pouvait voir. En effet, cette objet, qui semblait si réel aux yeux du jeune sorcier, se trouvait n'être justement réel qu'aux yeux du sorcier. Inexistant pour tout autres.

Quoi qu'il en soit, l'adolescent balaya d'un regard la salle. Elle était toujours effrayante, mais la zone d'ombre avait été repousée, et les ténèbres fuyaient le globe pour se tapir derrière les tentures, et les reliefs du mobilier.

Sa peur avait été repoussée, et son intuition légèrement calmée, mais tout cela se raviva lorsqu'il vit une tenture qui pendait au fond de la salle, et qui servait ptrobablement de rideau pour masquer l'arrière-boutique. Ses plis n'étaient pas disposés naturellement. Il semblait y avoir quelquechose derrière. En y regardant de plus près, il vit même une partie de la toile bouger périodiquement, le temps d'un souffle.

Un souffle.

Quelle chose pouvait bien faire des plis de ce genre ? Naflin n'oserait jamais aller tirer ce rideau, alors il fit à nouveau appel à ce pouvoir qu'il maitrisait de mieux en mieux grâce à l'entrainement que lui avait fournit sa mère.
Il fixa la toile, et fit marcher son esprit, reconstituant à partir des plis ce qui pouvait en être la cause.

Malheureusement, sa peur avait prit les commandes de son imagination, et donc de son pouvoir. Le tracé révella bien vite un monstre, sortit tout droit de la lignée des croque-mitaines et autres monstres.
Naflin regardait, médusé, le tracé former un de ces monstres qui peuplaient ses terreurs d'enfance.

- Mokiloch ...

Cette peur afflua dans son esprit, une peur preque panique. Il était à deux doigts de prendre ses jambes à son coup, mais une partie de lui, une partie qui ne voulait pas être dominée par la peur, trouva un moyen de prendre le dessus.
Une sorte de porte par laquelle elle chassa cette peur. Une issue : son pouvoir.

Sa peur s'extrayait de son esprit en alimentant son pouvoir, c'était une expériance à la fois étrange et grisante. En effet, le tracé acquérait alors une netteté et une precision qu'il avait jusqu'alors inégalé. Il en voyait chaque écaille distinctement, mais pas seulement la surface, il en ressentait aussi l'intérieur. Il eut la vision de l'organisme dans son ensemble, et une telle expériance était si étrange, si surprenante, qu'il ne pouvait en détourner les yeux.

Un monstre de près de deux mètres, couvert d'écailles noires, avec deux grands yeux jaunes et une machoire effroyable. Des griffes de plusieurs centimètres, acérées comme des lames de rasoir. Les bras dotés de mambranes diaphanes reliées au reste du corps, évoquant des ailes de chauve-souris ...

Pourtant, cet instant, telle une fugace éternité, disparut le temps d'un battement de coeur.
Le monstre avait bougé.

Une maine griffue s'était tendue, faisant courrir sur le voile quelques plis. Pourtant, Naflin n'avait pas visualisé ces plis. Ils étaient indépendants de sa volonté. Et que la bête ait bougé au même moment ... Le timing était trop parfait : mais qu'était-ce donc que cette chose ?
Qu'y avait-il réellement derrière ce rideau ? Un tel monstre sortait de l'imagination du sorcier, il ne pouvait pas être réel.
Même quand la main jaillit du rideau, il ne put s'arrêter de le visualiser, c'était comme de l'hypnose, il regardait cette chose qu'il imaginait, sans pour autant cesser de l'imaginer. Il était tétanisé, regardant impuissant une telle créature avancer. Ses bruits de pas étaient tout ce qu'il y avait de plus réels, et ils étaient trop réels pour être de sa création. Ils étaient exactement à la bonne intensitié, fréquence, le très léger écho aussi ...

Toutefois, ce fut quand il arriva à la moitié de la boutique qu'il comprit. La bête venait de faire tomber un flacon en équilibre sur une tamble qu'il avait frôlé. Le flacon était réel. La table était réelle ...

- Il est réel !


Ces mots se passèrent par ses oreilles, Naflin était incapable de déterminer si c'était bien lui, ou une autre personne qui avait émit ces mots. Mais quoi qu'il en soit, de les entendre le tira de sa torpeur, et le jeune sorcier sortit en trombe du magazin, pour faire volte face, trois mètres plus loin,fixant la porte ouverte. Son visage marquant sa peur, tandis qu'haletant, il attendait la sortie du monstre ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
January
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 26/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Mer 6 Juin - 2:34

Jan s'était dirigée lentement vers la boutique, d'un air pressée et sérieusement tannée de ce n'importe quoi. Elle était rendue à environ un mètre de la boutique et pouvait maintenant percevoir le jeune homme de tout à l'heure qui semblait apeuré d'une façon fascinante. Là, dans la boutique, il se passait quelque chose. Elle aurait parié tout l'or du monde qu'il se passait bel et bien quelque chose. Il semblait figé, glacé à sa place. Ce n'était pas normal du tout. Elle sentait que ça allait mal tourné.

Son oreille perçut de loin, l'homme bizarre qui parlait pratiquement, très ouvertement, de castes et autres choses qui incluait d'après elle tout les gens présent dans cette ville. Les évènements c'est temps-ci n'allait pas relativement bien au sein de chacun des clans si ce n'était pour avouer que ça n'allait pas bien du tout. Les drames ce multipliait. Adonia foutait le bordel partout, et Les fidèles pourchassaient sans cesse une idée totalement inconnue qui mettait les autres castes dans une position pour le moins malplaisante.

Il lui demanda aussi son nom, mais cette question traversa son esprit sans vraiment s'y attarder. Elle avait continué de marcher tout en l'écoutant, et se rapprochait de plus en plus de la porte sombre de la boutique. Elle aperçut quelque chose dans fenêtre, qui la fit sursauter. Son corbeau commença à crier longuement, carrément à paniquer et s'envola en trombe pour allez se poser tout en haut du lampadaire. Elle le regarda prendre ses ailes à son cou tout en fronçant les sourcils et tout en retournant sa tête vers le magasin, elle vit "Opaz" sortir en courant du magasin et s'arrêter là où elle était il y avait quelques minutes, juste en face de l'autre homme.

Intriguée et perplexe, elle pencha la tête vers la porte qui était restée ouverte, et resta bouche-bée.

"Puuuutaiiiiiiinn"

C'était tout un spectacle qui se présentait devant ses yeux à ce moment précis. Figée, elle recula de trois petits pas, la machoire trainant parterre et les yeux grands ouverts. Logiquement, elle comprit l'attitude inexpliquée de son oiseau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Spirit
°°Gardien du Secret°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 41
Date d'inscription : 11/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
160/200  (160/200)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
200/800  (200/800)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Mer 6 Juin - 5:22

Des traces d'un nouveau sort lancé... Un sortilège qui ne voulait pas mourrir aussi facilement... Les recrues semblaient paniqué. Mais comme toujours, aucunement prête à écouter.

Même ensemble il ne pouvait pas tenir tête à ce nouveau problème. Ils avaient épuisés leurs vrai banque de pouvoir et leurs expérience restait à prouver. Ce n'est que par spasme que leur énergie ce difuserait s'il désirait combattre. Parfois la chance leur offrirait une note de magie assez clair pour réalisé un tour de passe passe mais malheureusement pour eux rien de complexe.

Il enfonça dans sa bouche une cigarette qu'il alluma. L'oiseau avait quitté le bras de sa maîtresse pour trouver sans doute un meilleur angle pour assister à ce drame.

Dégainant le Toz 35 Spécial, il chargea l'arme. Prenant bien soin d'avoir des munitions supplémentaires dans la poche de son manteau, il laissa le long d'une palissade sa sacoche de cuir.

Il était parmis les rares gardiens à posséder une arme. Les autres utilisaient plus facilement des gorilles ou un autre moyen que l'aristocratie avait la chance d'avoir à sa porté. Tim n'aimait pas les armes. Mais les événements lui avait montré une tout autre vision des choses.

Le gros méchant loup dans la boutique restait présent. Sans le voir Tim pouvait sentir les maillons de la magie qui le gardait toujours présent. Même s'il avait été créé par magie ou par alchimie. Il lui fallait une substance qui coulait dans ses veines. Que ce liquide soit mana ou sang, Il avait de quoi s'en charger.

Une arme dans une main, Suffisamment de réserve de mana pour résister à plusieurs vagues. Un dernier soupir et un regard sur cette pluie qui tombe avant de s'avancer plus profondément dans le problème.

Une fois arrivé devant la porte de la boutique, il assura son courage une deuxième fois... Il avait déjà entendu parlé de plusieurs mythes et légendes. Tous vérifiable sur plusieurs points. Mais devant lui ce trouvait la plus grosse coquerelle de la ville. Sans doute un produit exotique importé...

- Viens ici minou minou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thoryn
°°Spirite°°
°°Spirite°°
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 18/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Jeu 7 Juin - 15:05

[HRP : désolé en pleine période d’exams j’ai un peu décrocher mais dans un peu plus d’une semaine je suis de nouveau actif.]

Sale jeune. C’était qui se gars pour se permettre de prendre ses grands airs et lui dire de rentrer chez lui avec ses phrases de mystificateur ? Etait-ce un humain un peu fou qui voulait l’empêcher de « devenir un hérétique » en s’intéressant à l’ésotérisme ou bien quelqu’un comme lui, qu’il fallait donc tout de suite prendre un peu plus au sérieux ?

*Atteindre le point de non-retour… c’est déjà fait depuis longtemps je crois, depuis que j’ai découvert mon don d’une part, et surtout lorsque j’ai intégré les spirites d’autre part ! *

N’empêche que maintenant, Thoryn qui était déjà pas mal hésitant était encore plus perplexe quand à savoir ce qu’il devait faire, et le fait que personne ne vienne l’accueillir n’était pas pour arranger son malaise, bien au contraire. Bref, le jeune spirite ne savait plus du tout quoi faire, alors il ne faisait rien.

Et puis soudain, son regard se posa derrière lui, sur le fou. Il avait un air étrange, à la fois concentré et anxieux, du moins selon Thoryn. Suivant la direction que fixait l’autre, Nikolaï regarda à son tour vers la pénombre mais ne bénéficiant pas du même don que Naflin, lui ne voyait simplement qu’un peu d’ombre. Ce n’est qu’après quelques instants qu’il finit par y voir une masse se mouvoir dans le noir, et cela ne présageait rien de bon vu l’expression du gamin qui l’avait prévenu juste avant !
Reculant doucement, cela semblât être le signe qu’attendait la créature puisque soudain elle s’engouffra dans les rayons de la boutique, cherchant visiblement à sa ruer vers lui !
Derrière lui on criait alors que lui restait tétanisé, à la fois terrifié et captivé par la bête.

Et puis aux deux voix qu’il avait entendue s’en ajouta une troisième, plus sûr d’elle cette fois-ci. Nikolaï parvint alors à détourner son regard pour voir le nouveau venu, son sauveur ? Quoi qu’il en soit il avait miraculeusement retrouvé le contrôle de ses jambes et il n’attendit pas un instant avant de se reculer derrière l’homme, enfin en « sécurité ».

Celui qui l’avait prévenu avait finalement raison, il n’était pas préparer a voir une telle chose et maintenant il aurait préféré ne jamais venir ici…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Spirit
°°Gardien du Secret°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 41
Date d'inscription : 11/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
160/200  (160/200)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
200/800  (200/800)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Mer 13 Juin - 1:30

Un homme quitta la boutique, courant ce réfugier derrière tim. C'était lui le créateur de cette chose ? Le propriétaire de la boutique peut-être... Sans doute que non. Il fallait avoir un pouvoir atrocement développé pour créer cette bête.

Du côté de la boutique, la créature avait trouvé la porte de sortie. Quittant le commerce elle ne cessa de regarder chacun leurs tours, les personnes qui était présente. C'était une machine à tuer sans aucun doute. La pluie rendait son apparence lisse et ses yeux, brillant dans la nuit comme un félin.

C'est à ce moment là que Tim tira. Il sursauta lui-même après le coup de feu. La panique avait sans doute gagné ? Le projectile fût évité par la bête. Dumoins en partie; Le projectile avait manqué de peu le torse du monstre pour éfleuré le bras et frappé de toute sa vélocité une des ailes du monstre. Suite à l'impact, la bête hurla d'un cri bestial et d'un seul bond, écrasa de tout son poids Tim. L'arme fixé au bras de Tim était maintenant inutile. Pressé contre sa poitrine, la brûlure du canon chaud et l'étrange sensation des griffes enfoncés dans sa chair était idéal pour lui redonner ses esprits. Mais il était légèrement trop tard...

La bête ne pouvait plus s'enfuir. Dumoins en volant. Soulagement ? D'une de ses pattes griffus, elle maintenait le gardien au sol. Lui donnant juste assez d'air pour qu'il respire. Restant en alerte, elle vérifiait du regard les témoins de la scène leur suggérant de bien réfléchir à leurs actions avant de le provoquer.

Mais la bête avait fait à son tour une erreur. Tim ferma les yeux et ce concentra sur sa sphère. La bête avait bien sentit que son jouet préparait quelques choses. Les griffes avait lacéré plus profondément avant de lâcher précipitamment Tim.

La créature tenta de fuir en s'envolant mais un angle bizarre dans l'une de ses ailes ne lui donnait pas assez d'air pour qu'elle quitte le sol. Elle désirait quitté cet endroit au plus vite mais ses jambes et ses bras avait perdu de leurs force. Sa respiration était difficile. Elle ne cessait de cracher ce qui obstruait sa gorge et ses poumons. Des plaies ouverte couvrant son corps, son sang que la pluie n'arrivait plus à faire disparaître. Et ce regard de haine qu'elle laissait à tous ceux qui le croisait.

Tim n'arrivait pas de son côté à ce relever. La créature était toute proche. tremblante de cette énergie qui la quittait à chaque seconde. Elle avait été créé sans doute pas magie. Mais cette magie était resté en partie présente dans le corps de la bête. Erreur de son créateur ? Création pas encore tout à fait prête ? Ce prédateur était mourrant. mais restait encore dangeureux et surtout néfaste.

La spère invisible qui le protégeait cessa de détruire le monstre. Il inséra une nouvelle cartouche dans son fusil. La bête restait là, incapable de ce mouvoir, regardant son bourreau de son dernier regard. Sans doute elle avait réussit une chose avant que Tim éjecte la balle de son Toz 35 spécial pour lui déchiqueter la tête. Elle ne voulait que créer un cauchemar depuis sa création. Elle avait maintenant sa place dans les souvenirs du gardien.

Laissant retomber son bras, il profita du temps qui avait recommencer à couler pour regardé les marques sur sa poitrines et ses épaules. Quelques points sutures étaient nécessaire. Mais sa vie n'était pas imédiatement en péril dieu merci. Mais son manteau était foutu. Une autre dépense qu'il ne pourra combler pour le moment.

Et cette pluie qui ne voulait pas cesser de tomber...

- D'accord ! Maintenant j'espère que quelqu'un va m'expliquer ceci clairement sinon mon rapport va porter le blâme sur tout le monde ici présent !

- Il y a quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
January
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 26/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Ven 15 Juin - 0:49

Restée proche de la porte de la boutique, elle avait observée la scène, avec une clope entre les lèvres. Pas si mal. Et puis l'autre sauveur qui se prenait la tête.

*Mais arrête, elle va bientôt explosé mec...*

Elle haussa les épaules et lança sa cigarette sur ce qui restait du sang du monstre. Elle s'éteignit aussitôt.

"Bin non y'a personne c'est bien ça l'malaise. "

Elle sourit jaune mais reprit son visage glacial tout de suite après. La pluie innondait les rues et venait s'écraser sur leurs têtes. Ils étaient tous trempes, les uns plus que les autres et s'observaient en silence, pariant peut-être sur lequel allait ouvrir la bouche en premier. Son corbeau pendant ce temps était descendu de son poste en engloutissait avec allégresse le liquide pourpre qui se mélangait avec l'eau de pluie. Le cercle que formait les personnes donnait un tableau assez aberrant. Personne ne bougeait, encore sous le choc. Elle appuya sa main sur sa hanche. Le monstre avait soit été créé par le gars douteux qui l'avait abordé où l'autre mec loufoque qui était déja dans la boutique et qui n'en était ressortit lors de l'évènement paradoxal qui s'était produit il y avait à peine quelques minutes. Elle opta pour le gars douteux. L'air affolé qu'il avait jeté quand il était sortit en trombe de la boutique donnait l'impression qu'il savait mais qu'il avait été surpris de quelque chose; que le monstre soit vivant. Pas du fait qu'il y ait un monstre non, qu'il soit réel. Mais bon tout ça n'était qu'une hypothèse et January avait tellement froid que son cerveau n'était plus en mesure de réfléchir sur des affaires de ce genre. Tout ce qu'elle voulait maintenant, c'était d'être au chaud et au sec. Son corps entier tremblait et elle s'alluma tant bien que mal une autre cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Spirit
°°Gardien du Secret°°
avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 41
Date d'inscription : 11/02/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
160/200  (160/200)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
200/800  (200/800)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Mar 19 Juin - 21:49

L'oiseau exécutait avec brio son travail de charognard. Tant qu'il ne lui bouffe pas les yeux c'étaient bien. La pluie était douce. Mais exactement comme tous ses autres jours. Elle gardait en elle un goût de mauvais souvenir. Pas la peine de rester ici. Comme avait si bien suggéré la dame, il n'y avait personne.

Elle était sans doute une Élémentaliste. L'un des deux types étaient sans aucun doute un diable. C'est tout ce qu'il pouvait juger pour le moment. Il ce leva doucement. Sans doute pour goûter encore un peu à la douleur avant de poursuivre son travail. Il n'avait même pas pensé à ranger son arme qui pendait au bout de son bras.

- Vous êtes tous les trois priés de me suivre. Quelqu'un à brisé une des règles que les castes doivent respecter. Vos clans respectif ne seront au courant de rien si c'est votre première offense.

Il avait hâte de r'entrer. Profiter d'une bonne tasse de thé bien chaude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
January
°°Diablesse°°
°°Diablesse°°
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 37
Date d'inscription : 26/04/2007

Caractéristiques

Points d'experience:
0/0  (0/0)
Compétences/Sort/Etat:
Points de Pouvoir:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   Jeu 21 Juin - 6:40

Bon. Essayons de réfléchir. Non en fait, faisons ce que n'importe qui, perdu dans les rues glacials depuis des heures, fumant cigarette sur cigarette, essayant d' écraser la faim qui la rongeait, ferait. C'était une occasion pour elle de retourner facilement dans un coin qu'elle connaissait relativement mieux et de rentrer chez elle. Allez, a la bastille le reste! Tant qu'elle pouvait être au chaud et se changer, rien ne lui importait. Aux poubelles les précautions et l'invisibilité, son cerveau était en mode off pour le moment. Quelles que soit les intentions du bonhomme, elle saurait s'en sortir.

"Pourquoi pas. Un petit café ne ferait de mal a personne, tout dépendemment de ce qu'il y a dedans. "

Elle jeta un coup d'oeil a son corbeau qui regardait tout le monde d'un regard pleins de malice et qui laissait sous entendre qu'il avait encore faim. Jan secoua légèrement la tête en signe de désaprouvement et il déploya ses immenses ailes pour venir se poser sur son épaule. Étrangement l'oiseau en question était plus ou moins surdimmensionné comparé aux autres volatiles de son espèce (plus ou moins étant un bien petit mot), et semblait surplomber sa maîtresse qui elle, était d'une taille assez fine. Ses yeux rouges continuèrent tout bonnement a fixer les alentours, tandis que January carressait son aile avec la simplicité même d'une personne habituellement trop calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rue, réverbère, et boutique ésotérique ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le symbolisme du bois
» Indiens d'Amérique
» Boutique évènements
» La boutique de création de Musika {Ouvert}
» L'Amérique Latine à l'image d'Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mercuria :: פפ Cloverdale - Ville פפ :: Le Centre Ville :: Les Boutiques ésotériques-
Sauter vers: